Le 20h

"Trop de substances nocives dans les gâteaux" : les moules en silicone dans le viseur de l'UFC-Que choisir

S. J. | Reportage TF1 Suzanne Prez, Xavier Boucher, Maxime Neboth
Publié le 2 décembre 2022 à 12h12
JT Perso

Source : Le JT

Les moules en silicone sont très pratiques en cuisine, mais présenteraient-ils aussi un danger pour la santé ?
L'association de consommateurs UFC-Que Choisir en a soumis une trentaine à des tests.
Elle affirme qu'une majorité d'entre eux posent problème.

Pour faire des gâteaux, cette pâtissière a ses secrets. Des ingrédients comme des œufs, de la farine et du lait. Pour la cuisson, Anne utilise un moule en silicone, un récipient très pratique. "Ça ne va pas coller, ni se déchirer, ça reste intact", explique cette professionnelle. Le problème est que certains d'entre eux seraient nocifs. 

À la cuisson, même à faible température, des composants chimiques se retrouveraient dans votre préparation. "On n'est pas informés. Sur les moules, il y a écrit que ça va jusqu'à 200, 250 degrés, donc on ne se pose pas vraiment la question. On se dit que c'est au-dessus que ça devient cancérigène", ajoute Anne.

Des substances toxiques, parfois cancérogènes

L'UFC-Que Choisir a fait une enquête. Parmi 29 moules analysés, une majorité seraient dangereux pour la santé. Des  substances toxiques, voire cancérogènes, y ont été identifiées. Et ces molécules pourraient ensuite avoir le champ libre pour contaminer les aliments, puisque la cuisson et les matières grasses des pâtisseries sont des conditions idéales.

Nous avons contacté l'un des fabricants épinglés, qui conteste cette étude. "Ces résultats sans valeur réglementaire peuvent porter un préjudice grave à des produits de grande qualité", écrit l'un d'eux. Quant aux revendeurs, deux d'entre eux nous ont répondu et dit prendre très au sérieux ces résultats, en lançant des investigations ou de nouveaux tests en laboratoire.

Lire aussi

L'association de consommateurs en appelle aux autorités européennes, pour définir rapidement "un cadre réglementaire strict", et demande à la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes de renforcer ses contrôles. 

L'UFC-Que choisir rappelle également qu'au-delà de la responsabilité des fabricants, le cadre légal présente des failles. "La réglementation française a plus de 30 ans et elle est aujourd'hui particulièrement lacunaire en se contentant en pratique de définir un niveau maximal d'émissions toutes substances confondues, alors qu'il faudrait définir des niveaux bien plus bas pour chacune des substances les plus dangereuses identifiées", précise le communiqué

Les précautions à prendre avec un moule en silicone

Si vous cuisinez avec ces moules, voici quelques conseils pour limiter les risques :

- Ne jamais couper au couteau dans un moule en silicone. S'il y a une déchirure, cela augmenterait la profusion d'émissions.

- Évitez de les utiliser avec la fonction grill.

- Privilégiez plus simplement les moules en verre, vous ne prendrez aucun risque.


S. J. | Reportage TF1 Suzanne Prez, Xavier Boucher, Maxime Neboth

Tout
TF1 Info