Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Un petit coup de pouce pour les chèques-cadeaux

Publié le 8 décembre 2020 à 19h59, mis à jour le 8 décembre 2020 à 22h14
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

À la fin de chaque année, des bons sont versés à de très nombreux salariés. Leur montant maximal est doublé pour passer à 340 euros. Une bonne nouvelle pour ceux qui en bénéficient, et aussi pour les commerces.

Dans la société Coyote, à 17 jours de Noël, le comité d'entreprise ne chôme pas. Cadeaux pour les enfants du personnel et traditionnels chèques-cadeaux pour les parents. L'an passé, au-delà de 170 euros, les chèques-cadeaux étaient taxés. Mais depuis ce mardi matin, crise oblige, le plafond passe à 340 euros par salarié. De quoi encourager les CE à gonfler leurs bons d'achat.

"Cette année était difficile et on n'a pas pu faire toutes les actions qu'on faisait auparavant. Il nous restait de quoi doubler la mise. C'est ça pour qu'on n'a pas hésité. Je pense que tout le monde en a besoin et ça fera plaisir aux collaborateurs", explique Aurore Leroy, secrétaire adjointe du CSE de Coyote.

Avec ce coup de pouce, le gouvernement espère booster les ventes des petits commerces, ceux qui ont le plus souffert. Cependant, ils sont peu nombreux à accepter les chèques-cadeaux. L'émetteur de bons d'achat Edenred Kadéos vient donc de créer un site Internet pour les inciter à s'inscrire. Depuis cette année, il existe même une carte-cadeau qui permet d'acheter uniquement des produits locaux et "made in France", la Carte Française.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info