Le 13H

Comment le maillot de bain a-t-il évolué au fil du temps ?

La rédaction de LCI
Publié le 29 juillet 2021 à 14h16
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

HISTORIQUE - Créé à la fin du 19e siècle, le maillot de bain est devenu un incontournable du dressing estival pour se rendre à la plage ou au bord de la piscine. Retour sur son histoire.

Bikini, maillot une pièce, forme papillon ou encore aux couleurs de l'Amérique. Depuis sa création à la fin du XIXe siècle, au moment où l'aristocratie française prenait ses premiers bains de mer, le maillot de bain a considérablement évolué, comme le révèlent ces archives dans la vidéo en tête de l'article. 

D'abord réservé à la bourgeoisie, le maillot de bain se démocratise avec la généralisation des congés payés en 1936 et se raccourcit progressivement. Mais c'est à partir des années 60 que le bikini envahit les stations balnéaires. 

"Du moment que ça brille et que ça époustoufle les yeux, c'est bon", témoigne une femme dans une archive datant de 1988. Et c'est ce que semble confirmer une vendeuse interrogée la même année : "Moi j'ai toujours eu une clientèle qui a osé depuis 20 ans que je fais ce métier", dit-elle. Dans la même veine, Dominique Guillemin, acheteuse aux Galeries Lafayette, expliquait déjà en 1977, que "nous nous sommes aperçus que ce qui motive les femmes essentiellement, c'est la forme qu'elles recherchent." 

Plutôt slip ou short ?

À travers l'évolution des reportages consacrés au maillot de bain, se dessinent aussi celles du sexisme et de la représentation de la femme dans la publicité. "Les femmes veulent le string, mais la publicité y est peut-être pour quelque chose, non ?", demande une journaliste à une cliente d'un magasin, sur une archive datant de 1977. "Vous avez raison oui, ça influence énormément la jeunesse", répond-elle. 

Lire aussi

Du côté des hommes, dans les années soixante, il fallait choisir entre le slip ou le short queue-de-pie avec nœud papillon. Heureusement, le short queue-de-pie a disparu, mais l'opposition short/slip, elle, est restée. 

Il y a les comme moi chic et les autres avec les petits maillots horribles, pas beaux", explique avec un dédain un homme sur la vidéo en tête de l'article. Tandis qu'un autre tente de justifier son choix du slip : "le caleçon quand on est mouillé ça colle beaucoup trop à la peau donc je préfère le slip qui est beaucoup plus sportif." 


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info