Le prix du carburant est à son niveau le plus haut depuis avril.
C'est dû au prix du pétrole mais aussi aux vacances.
Pour éviter de surpayer, privilégiez les stations des routes nationales plutôt que les autoroutes.

Le prix du carburant est actuellement à son niveau le plus haut depuis trois mois. Au cours des trois dernières semaines, le sans plomb 95 a augmenté de huit centimes, atteignant 1,89 euro le litre, et le diesel de 7 centimes, atteignant 1,74 euro le litre.

Le prix du baril de pétrole en hausse de 15% sur un mois

Cette hausse est due au prix du baril de pétrole, qui a augmenté de 15% en un mois. Mais les prix suivent aussi la demande, qui est plus élevée en période de vacances scolaires. Peut-on espérer une baisse bientôt ? "L'effet offre et demande de la période estivale va s'atténuer d'ici la fin du mois d'août à minima, donc ça veut dire qu'on va peut-être gagner quelques centimes, mais on ne gagnera pas l'intégralité de la hausse, puisque ça dépend du prix du baril de pétrole", nous explique Laura Bokobza, dirigeante d'une société de conseil.

En cette période de vacances, on constate également de gros écarts d'un endroit à l'autre, comme dans le reportage en tête d'article où deux stations affichent une différence de 30 centimes. Pour trouver les prix les moins chers, privilégiez les stations des routes nationales à celles des autoroutes.


JB | Reportage TF1 : Guillaume Bertrand, Vincent Abellaneda

Tout
TF1 Info