Vins pétillants : pourquoi ils rivalisent avec le champagne

TF1 | Reportage C. Diwo, R. Reverdy, J.Y. Chamblay
Publié le 27 décembre 2022 à 11h36

Source : JT 20h Semaine

Les exportations de champagne sont revenues à des niveaux exceptionnels cette année.
En France, les ventes ont plutôt tendance à baisser à cause des succès des autres vins pétillants vendus moins cher.

Disons-le, à l’oreille, il n’y a aucune différence, à l'œil n’ont plus d'ailleurs, pourtant dans les verres que l'on voit dans les images, il n’y pas une goutte de champagne. À la place du crémant d’Alsace, de Bordeaux, du Vouvray, ou encore du Prosecco, des bouteilles à moins de dix euros qui, dans les rayons, attirent l'œil.

L’indétrônable champagne aurait-il du souci à se faire ? Alors que son prix ne cesse d’augmenter, 7% de plus que l’an dernier, dans les rayons, les autres vins effervescents prennent de plus en plus place. À ce tarif, la qualité est-elle au rendez-vous ? Comment expliquer une telle différence de prix entre Champagne et crémant ?

Pour le savoir, nous avons pris la route, en direction de l’Alsace où nous attend Jacques Cattin, vigneron. S’il nous a donné rendez-vous dans les vignes, c’est pour une très bonne raison, c’est là que s'explique la différence de prix entre ses bouteilles et celle de Champagne. Comptez un euro le kilo de raisins alsacien, contre six pour celui ramassé en Champagne.


TF1 | Reportage C. Diwo, R. Reverdy, J.Y. Chamblay

Tout
TF1 Info