24 équipes, des 8es de finale... voici la nouvelle formule de la Coupe du monde de rugby en 2027

Publié le 24 octobre 2023 à 15h06, mis à jour le 24 octobre 2023 à 17h16

Source : TF1 Info

La Coupe du monde 2023 sera la dernière à se jouer sous la forme actuelle, avec 20 équipes réparties en quatre poules de cinq.
World Rugby a annoncé, mardi 24 octobre, plusieurs évolutions majeures à partir du Mondial 2027, qui sera organisé en Australie.
Voici à quoi rassemblera la compétition dans quatre ans.

"Une Coupe du monde à 24 équipes ferait progresser notre sport." Les envies d'ouverture de Warren Gatland, le sélectionneur du pays de Galles, ont été entendues. Et c'est pour très bientôt, dès 2027. Comme révélé par The Times, le 27 septembre dernier, World Rugby, l'instance qui régit le monde de l'Ovalie, a officialisé par communiqué, mardi 24 octobre, plusieurs ajustements en vue du prochain Mondial, qui aura lieu du 1er octobre au 13 novembre 2027 en Australie. En vigueur depuis 2003, le format à 20 équipes, réparties en quatre poules de cinq, a fait son temps. L'instance internationale va porter à 24 le nombre de nations en lice. 

Une expansion poussée au sein même de World Rugby, enthousiasmé par les performances des nations émergentes que sont l'Uruguay, le Chili ou le Portugal, qui ont fait plus que résister face aux habitués de la grand-messe du rugby. "Le Chili a brillamment joué contre le Japon lors de leur premier match de cette Coupe du monde. Avez-vous vu à quel point le Portugal a été incroyable ? (...) Les signes sont vraiment positifs", saluait récemment auprès du Telegraph son directeur général, Alain Gilpin.

Comprendre le rugby, ce n'est pas si compliqué !Source : JT 20h WE

Ce passage de 20 à 24 participants va entraîner, par ricochet, une refonte du format de la compétition, qui sera réduite à six semaines contre sept pour le Mondial 2023. "Il y a beaucoup de bonnes raisons qui expliquent pourquoi passer à 24 équipes est la bonne chose à faire" afin de faire grandir le rugby, expliquait Alan Gilpin. L'option retenue par World Rugby est de passer de quatre poules de cinq à six groupes de quatre, avec un tirage au sort qui sera effectué au mois de janvier 2026.

Un nombre inchangé de rencontres par pays

Première conséquence : les équipes d'un même groupe joueront en même temps. Cela signifie la fin du repos imposé à l'une des formations, comme ce fut le cas pour le XV de France qui a patienté 14 jours entre ses deux matchs contre la Namibie (21 septembre) et l'Italie (6 octobre). 

Seconde conséquence : la mise en place de huitièmes de finale. Aujourd'hui, les deux nations qui sortent en tête de chaque poule sont versées directement en quarts. Avec cette nouvelle formule, outre les deux premiers de chaque groupe, les quatre meilleurs troisièmes accéderont aussi à la phase à élimination directe. À noter, toutefois, que le nombre de rencontres à jouer pour atteindre la finale restera inchangé, avec sept matchs à disputer (quatre de poules et trois éliminatoires actuellement contre trois de poules et quatre éliminatoires sous le nouveau format).

En revanche, World Rugby n'a pas acté (pour l'instant ?) un remodelage du calendrier, comme cela avait été évoqué par The Times. L'instance internationale songerait à déplacer en été la Coupe du monde, qui est aujourd'hui disputée tous les quatre ans à l'automne. Et ce, à partir du Mondial 2031 aux États-Unis. Pourquoi l'avancer en été, alors que les fortes chaleurs risquent d'impacter les performances des joueurs ? Tout simplement pour éviter au rugby, sport mineur outre-Atlantique, une confrontation directe avec les mastodontes que sont la NFL et la NBA.


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info