Rugby : le "All Black" Ardie Savea meilleur joueur du monde 2023, cinq Bleus dans l'équipe-type

Publié le 30 octobre 2023 à 10h03

Source : Sujet TF1 Info

Tombé la veille en finale de la Coupe du monde contre l'Afrique du Sud (11-12), le troisième ligne néo-zélandais Ardie Savea a été désigné joueur mondial de l'année, dimanche 29 octobre.
Le leader des "All Blacks" a été préféré au deuxième ligne sud-africain Eben Etzebeth, qui a soulevé le trophée Webb Ellis, et au capitaine tricolore Antoine Dupont, distingué en 2021.
Cinq joueurs du XV de France font partie de l'équipe-type.

Un lot de consolation. Au lendemain de la défaite des All Blacks en finale de la Coupe du monde, battus par l'Afrique du Sud (11-12), le Néo-Zélandais Ardie Savea a été désigné, dimanche 29 octobre, meilleur joueur du monde 2023 lors de la cérémonie des World Rugby Awards, organisée à Paris. Essentiel dans le parcours des triples champions du monde jusqu'en finale du Mondial 2023 et sa victoire dans le Rugby Championship, le troisième ligne centre de 30 ans, choisi par un jury d'experts composé d'ex-joueurs et joueuses internationaux, succède à un autre troisième ligne, l'Irlandais Josh van der Flier.

Ardie Savea a été préféré au deuxième ligne sud-africain Eben Etzebeth, le centre irlandais Bundee Aki et le demi de mêlée français Antoine Dupont, distingué en 2021. C'est le sixième All Black à devenir joueur mondial de l'année après ses compatriotes Richie McCaw (2006, 2009, 2010), Dan Carter (2005, 2012, 2015), Kieran Read (2013), Brodie Retallick (2014) et Beauden Barrett (2016, 2017). Un autre Néo-Zélandais a été distingué dans le décor prestigieux de l'Opéra Garnier : l'ailier Mark Telea, révélation mondiale de l'année. Auteur de trois essais, il a été préféré, à 26 ans, à l'ailier tricolore Louis Bielle-Biarrey (20 ans).

La France, éliminée par les Boks (28-29) dès les quarts de finale de "son" Mondial et deuxième du Six Nations derrière l'Irlande, est la nation la plus représentée, à égalité avec l'Irlande, dans l'équipe-type de l'année, avec cinq joueurs : le pilier gauche Cyril Baille, le troisième ligne Charles Ollivon, le demi de mêlée Antoine Dupont, l'ailier Damian Penaud et l'arrière Thomas Ramos. Curieusement, un seul champion du monde sud-africain y figure : le deuxième ligne Eben Etzebeth. Même le titre d'entraîneur de l'année échappe à Jacques Nienaber, devancé par Andy Farrell, qui a conduit l'Irlande au Grand Chelem dans le Tournoi.

Joueur de l'année

Ardie Savea (Nouvelle-Zélande)

Équipe-type de l'année

Thomas Ramos (France) - Damian Penaud (France), Garry Ringrose (Irlande), Bundee Aki (Irlande), Will Jordan (Nouvelle-Zélande) - (o) Richie Mo'unga (Nouvelle-Zélande), (m) Antoine Dupont (France) - Charles Ollivon (France), Ardie Savea (Nouvelle-Zélande), Caelan Doris (Irlande) - Scott Barrett (Nouvelle-Zélande), Eben Etzebeth (Afrique du Sud) - Tadhg Furlong (Irlande), Dan Sheehan (Irlande), Cyril Baille (France).

Entraîneur de l'année

Andy Farrell (Irlande)

Révélation masculine de l'année

Mark Telea (Nouvelle-Zélande)

Essai masculin de l'année

Duhan van der Merwe (Écosse, contre l'Angleterre le 4 février)

Joueuse de rugby à VII de l'année

Tyla Nathan-Wong (Nouvelle-Zélande)

Joueur de rugby à VII de l'année

Rodrigo Isgro (Argentine)


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info