Coupe du monde de rugby : on vous explique comment le XV de France peut devenir numéro 1 mondial

Publié le 6 octobre 2023 à 19h26, mis à jour le 6 octobre 2023 à 23h43
Coupe du monde de rugby : on vous explique comment le XV de France peut devenir numéro 1 mondial

Les Bleus ont validé leur qualification pour les quarts de finale du Mondial en étrillant l'Italie (60-7), ce vendredi, à Lyon
En plus d'avoir assuré sa présence pour la suite de la compétition, et la première place de sa poule, le XV de France peut espérer ravir la première place du classement World Rugby à l'Irlande.
On fait le point sur les conditions à remplir pour qu'un tel scénario se produise.

Le "XV du Trèfle" va-t-il céder son trône ? Première nation mondiale depuis juillet 2022 - soit quinze mois au sommet de l'Ovalie -, l'Irlande voit sa place menacée avec cette dernière journée de la phase de poules de la Coupe du monde. Si les astres s'alignent, l'équipe d'Andy Farrell pourrait tomber de haut.

Un tel changement dans les hauteurs de la hiérarchie mondiale demeure a priori improbable, en sachant que plus de trois points séparent encore l'Irlande (93,79) de la France (90,59), sa première poursuivante. Il faudrait, en fait, un véritable tremblement de terre pour bouleverser le rapport de force actuel. Pour cela, deux conditions cumulatives sont nécessaires. 

Une double condition à remplir

Le XV de France a rempli la part la plus facile du contrat en s'imposant facilement contre l'Italie (60-7). Dans le même temps (techniquement pas exactement puisque leur rencontre est programmée le lendemain, samedi (21h, en direct sur TF1, MYTF1 et en live commenté sur TF1info), les Écossais sont dans l'obligation de l'emporter contre les Irlandais. 

Et c'est là que ça se corse, les coéquipiers de Finn Russell n'ont plus gagné contre cet adversaire depuis 2017, soit huit matchs de rang, et n'ont trouvé la faille qu'à une seule reprise lors des treize dernières confrontations entre les deux nations. Toujours est-il que le "XV du Trèfle" sera remplacé par la France à la première place du classement World Rugby, s'il s'incline contre son rival celte, et ce quel que soit l'écart. À noter qu'un revers par plus de huit points (sauf improbable cas de figure lié aux points de bonus) serait, en plus, synonyme d'élimination du Mondial. 

Une grande glissade pour la Nouvelle-Zélande ?

En d'autres termes, pour voir Antoine Dupont et les siens dominer la planète rugby, au moins sur le papier, il leur faut, après avoir décroché ce précieux succès contre ses voisins, espérer un faux pas de la bande à Jonathan Sexton. Cette dernière pourrait même dégringoler dans la hiérarchie puisqu'une défaite par plus de 15 points - ce qui ne s'est produit que sept fois au cours des 141 rencontres précédentes contre le XV du Chardon - la précipiterait à la quatrième position, derrière la France, l'Afrique du Sud et l'Écosse. 

La Nouvelle-Zélande glisserait, elle, à la cinquième position, malgré sa démonstration contre l'Uruguay (73-0) jeudi. Du jamais-vu depuis la mise en place du classement en octobre 2003. 


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info