Le sélectionneur tricolore Fabien Galthié a annoncé la composition du XV de France qui affrontera la Namibie, ce jeudi 21 septembre.
Alors que le retour des cadres était prévu, Grégory Alldritt ne jouera finalement pas le match.
Suite à une blessure au genou lors d'un entrainement, le rugbyman va être ménagé.

C'est la surprise de la composition. Après une équipe largement remaniée contre l'Uruguay, c'est un XV de France avec ses cadres qui a été annoncé contre la Namibie. Mais parmi eux, un joueur manque à l'appel, le numéro 8 Grégory Alldritt. Titulaire indiscutable du XV de France de l'ère Galthié, le joueur qui évolue en Top 14 à la Rochelle a été ménagé pour le troisième match de poule des Bleus. 

"Une petite gêne au genou"

Un forfait lié à une blessure à l'entrainement, a expliqué le sélectionneur français en annonçant la composition en conférence de presse, ce mardi 19 septembre. "Il a ressenti une petite gêne au genou. Nous avons pris la décision avec Greg qu'il soit soigné correctement pour qu'il puisse jouer un match de l'équipe de France", a précisé Fabien Galthié. C'est donc Anthony Jelonch, tout juste remis d'une longue blessure, qui occupera son poste au centre de la 3ᵉ ligne face aux Welwitschias namibiens, tandis que François Cros est titularisé 3ᵉ ligne, aile.

Un changement de dernière minute qui n'a semble-t-il pas inquiété les joueurs du XV de France. Interrogé sur les conséquences qu'entrainait l'absence de Grégory Alldritt, auteur d'un match monstrueux contre les All Blacks, Thibaud Flament, habitué à jouer avec le numéro 8 en tant que 2e ligne, a été serein. "On a l'habitude de fonctionner à 42, à 33, on a un effectif qui est prêt à tourner s'il le faut. On est prêts à composer avec ça", a-t-il déclaré en conférence de presse.

Après la Namibie, un match contre l'Italie attend le XV de France. En cas de qualification en quart de finale, c'est une rencontre de haut niveau qui se prépare ensuite pour les Bleus, soit contre l'Irlande, soit contre l'Afrique du sud, deux équipes données parmi les favoris pour remporter le titre de champion de monde. Ce match a d'ailleurs d'ores et déjà été qualifié par Fabien Galthié de "finale" avant l'heure. Face à un tel choc, difficile d'imaginer se passer d'un joueur comme Grégory Alldritt.


A. Lo.

Tout
TF1 Info