Nouvelle-Zélande-Afrique du Sud (11-12) : les "Springboks" arrachent la 4e étoile aux "All Blacks"

Publié le 28 octobre 2023 à 12h00, mis à jour le 29 octobre 2023 à 14h11

Source : JT 13h WE

Déjà sacrée en 1995, 2007 et 2019, l'Afrique du Sud a remporté son quatrième trophée Webb Ellis en dominant la Nouvelle-Zélande (12-11), samedi 28 octobre, en finale de la Coupe du monde.
Tenants du titre, les "Springboks" réalisent un doublé historique, seulement réussi par les "All Blacks" (2011 et 2015).
Ils deviennent aussi la seule nation à compter quatre étoiles.

On aurait aimé voir les Bleus avec ce trophée. Mais le sport est à l'image de la vie, parfois magnifique et souvent cruel. Au bout de sept semaines de compétition - et 48 matchs -, ce sont les tombeurs du XV de France qui ont soulevé la Coupe Webb Ellis, samedi 28 octobre, au terme de la finale de la Coupe du monde 2023. Solides défensivement, pragmatiques et impeccables dans l'utilisation du jeu au pied, les Sud-Africains sont venus à bout, au forceps, des All Blacks (12-11). 

Cette victoire - la deuxième de leur histoire sur le sol français - a une saveur particulière, d'autant plus après un véritable parcours du combattant. La "Nation arc-en-ciel" devient la toute première équipe à remporter quatre titres planétaires (tout en sachant qu'elle n'a participé qu'à huit éditions, l'apartheid l'ayant tenu éloignée des deux premières). Cerise sur le gâteau, ce n'est que la deuxième fois que les tenants du titre conservent leur couronne, après… la Nouvelle-Zélande en 2011 et 2015.

Cinq fautes... mais un jaune et un rouge pour les Blacks

Auteurs de gestes dangereux et d'erreurs techniques inhabituelles, les Néo-Zélandais ne se sont pas simplifié la tâche dans cette finale. Et s'ils se sont montrés relativement disciplinés (5 fautes seulement contre 10 pour leurs adversaires), ils ont réalisé des erreurs terribles, dans des zones critiques, se mettant à portée de la botte létale d'Handré Pollard (4/4, 3', 13', 19', 34'). Comme lors de la finale de 2019, l'ouvreur marque d'ailleurs encore tous les points des siens. 

Dès le début de la rencontre, le déblayage dangereux de Shannon Frizell sur Bongi Mbonambi - sorti dans la foulée sur blessure -, lui vaut un carton jaune. Une grosse vingtaine de minutes plus tard, c'est le capitaine Sam Cane qui assène un violent plaquage, épaule contre tête, sur Jesse Kriel (29'). Une faute sanctionnée d'un carton jaune, puis d'un carton rouge après le recours au bunker. Les joueurs d'Ian Foster ont donc été réduits à 14 pendant plus d'une mi-temps. 

Sonnés par ces vents contraires, les coéquipiers de Will Jordan - qui, muet ce samedi, ne battra pas le record d'essais lors d'un Mondial - ont tout de même su s'accrocher au score. Encore au contact à la pause (6-12), ils accélèrent pour mettre sous-pression leurs adversaires au retour des vestiaires. Des coups de boutoirs répétés qui conduisent l'autre capitaine Siya Kolisi - qui avait quelques minutes plus tôt vendangé un deux contre un en bout de ligne tout fait - à se mettre, à son tour, à la faute. Lui aussi auteur d'un placage mal maîtrisé, il est expulsé pendant 10 minutes (46'). 

La muraille Du Toit

Galvanisés, les champions 1987, 2011 et 2015 insistent. Et après plusieurs pénaltouches infructueuses, et autant de mouvements d'envergure non récompensés, les "hommes en noir" trouvent enfin la faille en bout de ligne, Beauden Barrett profitant d'une passe après-contact décisive de Mark Tele'a, auteur d'un superbe travail entre crochets et appuis de feu (58'). Mais en coin, Richie Mo'unga manque la transformation qui aurait pu donner l'avantage aux Blacks.

Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud (11-12) : revoir l'essai de l'espoir de Beauden BarrettSource : Rugby - Coupe du Monde
Cette vidéo n'est plus disponible

Qu'à cela ne tienne, les "Kiwis" repartent à la charge. Mais leurs longues séquences de possession ne prennent pas à défaut l'invulnérable muraille verte et or - qui a concédé un essai pour la première fois en finale de Coupe du monde, sans conséquence. Symbole de cette résilience, le troisième ligne Pieter-Steph Du Toit (28 placages réussis sur 31) réalise un match monstrueux. Mais avec un jeu au pied toujours millimétré, les Sud-Africains tiennent bon. "Je crois que, en tant qu'équipe, on aime bien le drame. On en a connu ces quatre dernières années et ça nous a bien aidé en tant qu'équipe, de surmonter les difficultés. Ça démontre la résilience de notre équipe", plaisante-t-il après coup au micro de TF1. 

On n'avait pas d'autre choix que de gagner
Siya Kolisi, capitaine des "Springboks"

Mais en attendant, à la 73e minute de jeu, on pense que le match vient de tourner, l'intenable Cheslin Kolbe recevant un carton jaune pour un en-avant volontaire en bout de ligne. Malheureusement pour les All Blacks, heureusement pour les Boks, le pied de Jordie Barrett tremble au moment d'expédier le cuir entre les perches, d'une quarantaine de mètres sur la droite. Un raté qui permet à l'Afrique du Sud de garder la tête pour un point. Une unité qui leur a déjà permis de s'offrir le scalp de la France (28-29) et de l'Angleterre (15-16), quelques jours plus tôt. Et ce même petit point qui suffit pour être sacré champions du monde, malgré le baroud d'honneur des hommes "à la fougère argentée" dans les dernières minutes. 

Après un maul improductif, les joueurs du tandem Erasmus-Nienaber peuvent lever les bras vers le ciel du Stade de France. Et Siya Kolisi devenir le deuxième capitaine à remporter deux titres mondiaux, après un certain Richie McCaw, légende des Blacks. "On n'avait pas d'autre choix que de gagner. (...) Les gens qui ne sont pas sud-africains ne peuvent pas comprendre ce que ça signifie pour notre pays : ce n'est pas qu'un match", lance le futur joueur du Racing 92, après le coup de sifflet final. Pour quatre ans (au moins), la bande à Eben Etzebeth peut se targuer d'être ce qu'il se fait de mieux sur la planète Ovalie. 

TERMINÉ

Phase finale - Finale

Le 28 octobre 2023 , Stade de France, à Saint-Denis

Nouvelle-Zélande

Afrique du Sud

11 - 12
  • Richie Mo'unga (pénalité) 17', 38'
  • Beauden Barrett (essai) 58'
  • Handré Pollard (pénalité) 4', 13', 19', 34'

Ce live est à présent terminé. 

AU REVOIR

Merci d'avoir suivi cette rencontre et cette Coupe du monde en notre compagnie. L'actualité sportive continue sur TF1Info. 

FIN DU MATCH

Revivez les images de Siya Kolisi soulevant pour la deuxième fois le trophée William Webb Ellis. 

Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud : voir la remise du trophée aux Sud-AfricainsSource : Rugby - Coupe du Monde
Cette vidéo n'est plus disponible

FIN DU MATCH

Les Sud-Africains ont remporté quatre des huit Coupes du monde auxquelles ils ont participé. 

FIN DU MATCH

Et les Sud-Africains soulèvent le trophée William Webb Ellis !!! C'est la quatrième victoire en Coupe du monde de leur histoire. 

FIN DU MATCH

Il se remet à fortement pleuvoir à Saint-Denis ! La cérémonie de remise des médailles continue sous les parapluies. 

FIN DU MATCH

Au tour des Sud-Africains de récupérer leurs médailles. Avec bien plus de sourires cette fois. 

FIN DU MATCH

Les All Blacks vont récupérer leur médaille d'argent sur le podium. C'est Emmanuel Macron qui remet les breloques. C'est la deuxième fois de l'histoire qu'ils perdent en finale de la Coupe du monde. À chaque fois contre les Springboks...

FIN DU MATCH

Désigné homme du match, Pieter-Steph Du Toit a été immense en défense ce soir (28 placages réussis sur 31). 

FIN DU MATCH

Les Springboks ont remporté leurs trois matchs à élimination directe dans cette Coupe du monde avec un seul point d'écart. Avant aujourd'hui, ils n'avaient accompli cette performance qu'à une seule reprise. 

FIN DU MATCH

Rapidement réduits à 14, les All Blacks ont bien failli arracher cette victoire. Mais quelques erreurs techniques et du déchet face aux perches (deux échecs) ont été rédhibitoires pour les Kiwis. 

Fin du match

C'EST FINI, L'AFRIQUE DU SUD EST ENCORE CHAMPIONNE DU MONDE ! Les Springboks réalisent le doublé après 2019 et deviennent la deuxième sélection à accomplir cet exploit après... les All Blacks. Surtout, les Vert et Or sont les premiers à s'offrir un quatrième titre mondial ! 

80'

La mêlée sud-africaine résiste !!!! C'est fini !! 

80'

Oh la mêlée des All-Blacks prend le dessus sur sa vis-à-vis mais l'arbitre ordonne de refaire l'épreuve de force. QUELLE TENSION ! 

80'

Mais les All Blacks commettent un petit en-avant, Savea a tenté une passe acrobatique risqué... Les Bocks obtiennent une mêlée sous pression. Il reste 30 secondes dans cette finale de Coupe du monde... 

80'

Le grattage sud-africain ! Mais les Bocks se débarrassent du ballon au pied et les All Blacks relancent. 

79'

Dos au mur, les Blacks se lancent dans une relance d'envergure depuis leur 22 mètres ! Papali'i trouve la faille le long de la ligne de touche mais est repris au niveau de la ligne médiane.

REPLAY

📹 Revoyez la pénalité décisive manquée par Jordie Barrett. 

Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud (11-12) : la pénalité décisive manquée de Jordie BarrettSource : Rugby - Coupe du Monde
Cette vidéo n'est plus disponible

78'

Oh le petit coup de pied de Christie contré ! Heureusement pour les All Blacks, le ballon finit en touche. 

77'

L'en-avant de De Klerk alors que les Boks se trouvaient dans l'avancée après une superbe passe après contact de Pollard pour Du Toit ! C'est IRRESPIRABLE ! 

76'

Encore une tentative de drop sud-africain ??? Cette fois c'est Pollard qui s'essaye à cet exercice difficile mais il est contré.

Changement

75'

Au passage, Kolisi est sorti pour Wiese. McKenzie a suppléé Mo'unga. 

75'

Oh le petit en-avant de Jordie Barrett, qui tente une longue passe vers les extérieurs. Cette faute technique peut coûter cher, avec une mêlée à venir pour les Springboks à 40 mètres des perches adverses. 

74'

Jordie Barrett manque le cadre, à 40 mètres en coin ! Les Sud-Africains restent en tête mais ils sont à 14 contre 14 All Blacks désormais. 

Carton jaune

73'

L'arbitre arrête le jeu et fait appel au TMO. C'est Cheslin Kolbe qui est pris par la patrouille pour un en-avant volontaire au moment où Lienert-Borwn a tenté d'alerter son ailier d'une passe après-contact. L'ailier reçoit un carton jaune. Jordie Barrett va tenter de l'avantage aux siens. 

73'

Oh les All Blacks à l'offensive !!!! Les hommes en noir sont de retour sur les 22 mètres adverses après notamment une belle course de Mark Telea ! 

72'

Encore une tentative de drop des Sud-Africains ! Cette fois, c'est Kolbe qui s'y essaie depuis la ligne médiane. Mais là encore, c'est trop court. 

71'

Beauden Barrett est devenu le premier joueur de l'histoire à inscrire deux essais en finale de Coupe du monde. 

Changement

71'

Papali'i et Lienert-Brown remplacent Retallick et Jordan. L'ailier All-Black ne battra pas le record d'essais dans une Coupe du monde ce soir. 

70'

Cela devient irrespirable à Saint-Denis alors que les deux équipes ne sont séparées que d'un petit point. 

69'

Mais les Sud-Africains sont rapidement pénalisés, Siya Kolisi se mettant à la faute dans un regroupement. Et Jordie Barrett ramène le jeu au niveau de la ligne médiane. 

68'

Joli jeu au pied croisé de Willie Le Roux, qui ramène le jeu aux abords des 22 mètres néo-zélandais. Les Sud-Africains maintiennent la pression dans le camp adverse. 

67'

Petit en-avant de Christie à la réception d'un jeu au pied de pression. Mêlée à venir pour l'Afrique du Sud. 

Changement

66'

Petit événement puisque Aaron Smith cède sa place à Finley Christie à la mêlée néo-zélandaise. 

66'

Oh le superbe jeu au pied rasant de Beauden Barrett, tout proche de trouver un "50-22". Mais le ballon finit juste devant la ligne des 22 mètres adverses. Le lancer sera pour les Sud-Africains. 

Rappel de règles : le 50-22

World Rugby a récemment introduit une nouvelle règle permettant de mettre à l’honneur les gros 'coups de pompe'. Une équipe peut récupérer un lancer après que l’un de ses joueurs a trouvé une touche indirecte (après un rebond ou avoir touché un joueur ou un arbitre). Deux conditions cumulatives sont nécessaires. D’une part, le botteur doit se trouver dans son camp, soit avant la ligne médiane, au moment du départ du ballon. D’autre part, le ballon, lui, doit sortir dans les 22 mètres adverses.

Voir toutes les règles

REPLAY

📹 Revoyez l'essai de l'espoir de Beauden Barrett pour les All Blacks.

Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud (11-12) : voir l'essai de Beauden BarrettSource : Rugby - Coupe du Monde
Cette vidéo n'est plus disponible

Changement

66'

Une première ligne toute neuve pour les All Blacks, avec les entrées de Laulala, Taukei'aho et Williams. Côté Springboks, Malherbe est remplacé par "the beast 2.0" Nyakane. 

65'

L'accélération de Kolbe qui, à la relance, a vu l'espace plein axe !!! Il est repris de justesse par Aaron Smith, qui veillait dans le second rideau. 

64'

Treizième phase de jeu pour les All Blacks, qui travaillent les Sud-Africains au niveau de leur ligne des 22 mètres. Mais Kwagga Smith, qui est entré en jeu comme Jean Kleyn, récupère le ballon ! 

62'

Et c'est désormais en mêlée que les All Blacks récupèrent un ballon ! Les Springboks sont sous pression face à des adversaires déchaînés, et qui retrouvent leur jeu maintenant que la pluie s'est arrêtée. 

61'

Les All Blacks se sont vraiment réveillés, avec deux nouveaux ballons chipés en touche en l'espace de quelques secondes. Mais un petit en-avant met fin à une action qui semblait prometteuse sur les extérieurs. 

59'

En coin, Mo'unga manque la transformation. Les Sud-africains, qui ont encaissé pour la première fois un essai en finale de Coupe du monde, restent devant (12-11). 

Essai

58'

L'ESSAI DE BEAUDEN BARRETT ! Et cette fois c'est validé ! En bout de ligne, Tele'a réalise un festival en éliminant deux défenseurs sur ses appuis et ses crochets. Finalement plaqué, il parvient à adresser une petite passe après contact pour Beauden Barrett qui fonce dans l'en-but ! Cette transmission était à la limite de l'en-avant mais ce match est relancé ! 

REPLAY

📹 Revoyez l'essai refusé d'Aaron Smith après un éclair de Richie Mo'unga.

Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud (6-12) : voir l'essai refusé d'Aaron SmithSource : Rugby - Coupe du Monde
Cette vidéo n'est plus disponible

57'

Avantage en cours pour les Blacks, qui pilonnent la ligne d'en-but adverse

REPLAY

📹 Revoyez la faute de Siya Kolisi qui ne lui a valu qu'un carton jaune.

Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud (6-12) : voir la faute de Siya KolisiSource : Rugby - Coupe du Monde
Cette vidéo n'est plus disponible

56'

Et les Springboks s'en sortent encore, avec un ballon arraché à quelques mètres de la ligne. Mais l'arbitre signale une nouvelle pénalité. Même si les "Sud-Af" sont de nouveau à 15, les All Blacks retournent en touche. 

Changement

55'

Sam Whitelock, qui peut devenir le premier joueur à remporter trois Coupes du monde, entre sur la pelouse pour cette touche.

54'

L'ESSAIIIIIII D'AARON SMITH ?? Quel coup de rein de Mo'unga qui fait la différence !!! Alerté en bout de ligne après une touche bien négociée, l'ouvreur feinte la passe et accélère dans l'intervalle ! Il joue ensuite parfaitement son deux contre un et Aaron Smith s'en va conclure. Mais l'essai est réfusé pour un petit en-avant sur la touche !! Les hommes en noir récupèrent tout de même une pénalité et trouvent une nouvelle pénaltouche. 

53'

Oh la mêlée noire emporte sa vis-à-vis mais l'arbitre n'accorde pas de pénalité. Et les Boks se dégagent. 

52'

Oh quel dommage, Will Jordan qui ne parvient pas à maîtriser le cuir sur son aile après une excellente inversion de jeu qui avait déstabilisé la défense adverse... Les Springboks récupèrent une mêlée devant leur ligne. 

Changement

52'

Le banc sud-africain entre en action, avec notamment Ox Nche et RG Snyman ! Dans le même temps, Wayne Barnes annonce que le carton jaune de Kolisi restera jaune. 

51'

Codie Taylor qui accélère le long de la ligne de touche après une magnifique passe sur un pas de Will Jordan ! Dans la foulée, les Boks sont sanctionnés d'un placage sans ballon, alors que la défense était totalement déstabilisée. Et les Blacks optent pour la touche !

49'

À 14 contre 14 pendant 10 minutes (au moins), les Blacks retrouvent des couleurs, à l'instar de ces crochets de Will Jordan ou de ce long jeu au pied ajusté de Mo'unga. 

47'

Tele'a arrache le ballon dans les bras d'Arendse, à la réception d'un jeu au pied de pression millimétré juste devant la ligne des 22 mètres adverses. Malheureusement, dans la foulée, Richie Mo'unga échappe le ballon alors que les All Blacks tentaient un coup sur les extérieurs. Les Boks, qui récupèrent une mêlée, s'en sortent bien...

Carton jaune

46'

Oh Siya Kolisi reçoit, à son tour, un carton jaune après un placage trop haut sur Savea, et un choc tête contre tête. Wayne Barnes active (encore) le bunker. Et d'une touche sous pression, les All Blacks bénéficient d'une pénalité pour se dégager. 

46'

L'énorme pression sud-africaine, avec des Springboks tout proches de contrer le dégagement de Mo'unga depuis son en-but ! Le N.10 Black trouve une toute petite touche. 

45'

L'ESSAI D'ARENDSE ??? Et non, l'ailier échappe le ballon au tout dernier moment ! L'ailier sud-africain avait surgi dans le dos d'un Beauden Barrett trop passif sur ce jeu au pied rasant de Willemse après une balle action en première main en sortie de mêlée. 

42'

Nouvelle tentative de drop lointain de Willemse ! C'est encore manqué ! 

41'

Oh Kolisi qui mange la feuille ! Alors que la défense néo-zélandaise se troue à la réception d'un énième jeu au pied de pression, notamment Beauden Barrett qui ne parvient pas à capter le cuir, le capitaine des Boks s'échappe le long de la ligne de touche. Il a un surnombre à négocier pour un essai assuré ou presque, mais il décide d'y aller seul. Et il est plaqué juste avant la ligne adverse. Dans la foulée, les All Blacks parviennent à s'en sortir en récupérant un renvoi d'en-but. 

Coup d'envoi

41'

C'est reparti ! Pollard donne le coup d'envoi de ce second acte ! 

MI-TEMPS

S'ils n'ont pas eu le ballon (37%), les Sud-Africains ont parfaitement géré le tempo du match, notamment sur le plan de l'occupation (56% du jeu s'est déroulé dans le camp des Néo-Zélandais). Et, malgré une discipline relativement similaire (4 fautes à 5), les Springboks ont surtout su éviter les mauvais gestes qui ont déjà couté un carton jaune et un carton rouge aux Kiwis. 


À noter un certain déjà en touche de part et d'autre, avec déjà deux lancers perdus par chaque formation. 

MI-TEMPS

La Nouvelle-Zélande est devenue la première équipe à recevoir deux cartons dans une finale de Coupe du monde masculine. Sam Cane est le premier joueur à être expulsé à ce stade de la compétition. 

MI-TEMPS

Pour rappel, aucune équipe menée à la mi-temps d'une finale n'a réussi à devenir championne du monde. Les All Blacks, réduits à 14, sont dos au mur... 

Mi-temps

C'est la mi-temps ! Les Boks mènent d'une courte tête (12-6) dans cette finale. 

39'

Oh Jordie Barrett découpé par De Allende et les Boks récupèrent le ballon ! Mais, dans la foulée, Beauden Barrett est attentif, en couverture d'un jeu au pied trop long de Willemse. 

Pénalité

38'

Sous les poteaux ou presque, Mo'unga réduit l'écart (6-12). 

37'

Ioane repris de justesse à quelques mètres de la ligne adverse et envoyé en touche !!! Les All Blacks ont failli trouver la faille après cette longue action. Wayne Barnes revient à une pénalité en faveur des hommes en noir, après la faute d'Etzebeth qui a détourné une passe adverse alors qu'il se trouvait en position de hors-jeu. 

36'

Les All Blacks tentent de réagir et monopolisent le ballon au niveau des 22 mètres adverses. Mais ça manque de tranchant pour inquiéter la défense adverse, malgré cette bonne course de Frizell. 

REPLAY

📹 Revoyez la faute qui vaut à Sam Cane d'être exclu de cette finale.

Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud (3-9) : voir le carton rouge de Sam CaneSource : Rugby - Coupe du Monde
Cette vidéo n'est plus disponible

Pénalité

34'

Pendant ce temps-là, Handré Pollard continue d'enquiller. Les Springboks font un premier break dans cette finale (12-3). 

Carton rouge

34'

Le carton jaune de Cane est transformé en carton rouge après décision du bunker ! Les Blacks vont finir le match à 14. 

33'

LE CONTEST DE KITSHOFF ! Après un gros placage de Kolisi sur Savea, le pilier sud-africain vient mettre les mains sur le ballon. L'arbitre siffle une pénalité pour les Boks, à cinq mètres presque dans l'axe. 

32'

Willemse qui tente le drop de 45 mètres ! C'est légèrement trop court, le ballon tombant juste devant les perches. 

31'

La belle action en première main sud-africaine après cette mêlée ! Le ballon vit de main en main d'un bout à l'autre du terrain. Alerté sur son aile, Kolbe tente un petit coup de pied rasant pour Arendse mais le ballon sort juste devant l'en-but adverse. 

30'

Encore une erreur néo-zélandaise, avec ce jeu au pied trop long de Beauden Barrett. Le ballon sort directement en ballon-mort. Les Springboks obtiennent une mêlée à l'endroit du départ du coup de pied, soit au niveau de la ligne médiane. 

29'

Utilisée déjà à deux reprises dans ce match, la règle du bunker est nouvelle sur la scène internationale. C'est la première fois qu'elle est utilisée en Coupe du monde. Mais de quoi s'agit-il ?

Carton jaune

29'

Wayne Barnes est appelé par son assistant vidéo pour un placage haut de Cane sur Kriel. L'épaule du capitaine des All Blacks est entré en contact avec la tête du centre sud-africain... Il est sanctionné d'un carton jaune. Et l'arbitre de la rencontre fait (encore) appel au bunker. 

28'

Aïe le petit en-avant de Franco Mostert, qui échappe le ballon sur la ligne des 22 mètres...

27'

Encore de l'imprécision pour la Nouvelle-Zélande ! Alors qu'il bénéficiait d'un lancer dans les 22 mètres adverses, Codie Taylor se montre encore imprécis. Les All Blacks, qui possédait la meilleure touche de la compétition avant le début de cette rencontre, perdent déjà un deuxième ballon en touche. Les Boks tapent loin devant.

26'

Au pied et dans les rucks, les Springboks posent d'énormes problèmes aux All Blacks sur ce début de match. Dernière illustration en date, ce grattage de Deon Fourie qui permet aux Sud-Africains de récupérer le cuir et de se dégager. 

25'

Mais ce lancer intéressant est chipé par Etzebeth... Les Sud-Africains se dégagent. 

24'

Oh le bouchon de Taylor sur Willemse, à la réception d'un coup de pied de pression juste devant ses 22 mètres. L'arrière sud-africain est expédié en touche par ce placage féroce. 

21'

Lancement de jeu intéressant, avec cette touche pour les All Blacks au niveau de la ligne médiane. Le jeu part rapidement sur les extérieurs. Mais agressé par la montée rapide de Kolbe, Beauden Barrett n'assure pas bien sa passe et Will Jordan ne peut pas maîtriser le cuir et commet l'en-avant. Mêlée à venir pour l'Afrique du Sud. À noter que la pluie s'est arrêtée à Saint-Denis. 

Rappel de règles : l'en-avant

Toutes les passes à la main doivent être faites vers l'arrière. Si le ballon est passé vers l'avant, l'arbitre arrête le jeu et ordonne une mêlée pour l'équipe adverse. Même punition si un joueur perd le contrôle de la balle et la laisse échapper devant lui. Il n'y a qu'une exception : lorsqu'un joueur contre un coup de pied, il n'y a pas en-avant, le jeu continue. En revanche, si un joueur commet un en-avant volontaire, ou que l’arbitre juge comme tel (pour empêcher une passe entre deux adversaires, par exemple), il est sanctionné d’une pénalité.

Voir toutes les règles

Pénalité

19'

Handré Pollard ne tremble pas sur ce coup de pied longue distance ! Le ballon passe juste au-dessus de la transversale. L'Afrique du Sud reprend ses aises au score (9-3). 

18'

Et sur le coup d'envoi, les Springboks obtiennent une pénalité ! C'est le contest d'Ardie Savea qui est sanctionné ! 

Pénalité

17'

Mo'unga débloque le compteur des siens avec cette pénalité ! Les Boks mènent 6-3. 

16'

Le petit coup de pied par dessus de Jordie Barrett !!! Cette inspiration du centre kiwi est tout proche de trouver Ardie Savea pour le premier essai néo-zélandais. Mais le rebond n'est pas favorable au N.8 des All Blacks ! M. Barnes revient à une faute sud-africaine. 

15'

Les All Blacks insistent devant, à une dizaine de mètres de l'en-but adverse. Mais les Boks tiennent bon. 

14'

Le carton jaune contre Frizell reste jaune. Et le troisième ligne fait son retour sur la pelouse. Dans la foulée, les All Blacks obtiennent une pénalité sur la ligne médiane. Barrett trouve une pénaltouche sur les 22 mètres adverses.

Pénalité

13'

Et ça passe pour Pollard, en position favorable ! Les Sud-Africains creusent un peu l'écart (6-0). 

12'

Et nouvelle pénalité pour l'Afrique du Sud ! De Groot se met à la faute dans un regroupement... Nouvelle munition à venir pour Pollard... 

11'

Après cette touche parfaitement exécutée, le ballon porté progresse. De Klerk sort ensuite le ballon et joue avec ses avants qui harcèle la défense adverse. Cela progresse ! 

REPLAY

📹 Revoyez la grosse blessure du talonneur sud-africain Bongi Mbonambi. 

Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud (0-0) : voir la grosse blessure de Bongi MbonambiSource : Rugby - Coupe du Monde
Cette vidéo n'est plus disponible

10'

La superbe passe au pied de Kolbe vers l'aile opposé ! À la réception, Willemse obtient intelligement une touche intéressante dans les 15 mètres adverses. 

9'

Les Sud-Africains continuent d'arroser au pied l'arrière-garde adverse au pied. Mais Mo'unga est attentif et les All Blacks peuvent se dégager. 

8'

Première épreuve de force entre les deux packs donc. Sous pression, Ardie Savea peine à sortir le ballon. Mais les All Blacks parviennent à assurer la conservation du ballon. Et Aaron Smith trouve une touche au niveau de ses 40 mètres. 

7'

Grâce au jeu au pied précis de leur charnière, les Springboks mettent leurs vis-à-vis sous pression dans leurs 22 mètres. Malheureusement, Kolbe commet un petit en-avant à la réception d'un de ces coups de pompe dans la boîte. Les Néo-Zélandais vont bénéficier d'une mêlée pour tenter de se dégager. 

6'

À noter que ce carton de Frizell est seulement le deuxième carton jaune distribué dans une finale de Coupe du monde. Jamais un carton rouge n'a été sorti par un arbitre...

5'

Les All Blacks tiennent le ballon dans leur camp et tentent de trouver la faille dans la muraille "vert et or". Sans succès. Finalement, les "Kiwis" décident de se dégager au pied.

REPLAY

📹 Revoyez le puissant "Kapa o Pango" des All Blacks avant le coup d'envoi.

Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud : voir le haka de la finaleSource : Rugby - Coupe du Monde
Cette vidéo n'est plus disponible

Changement

4'

Touché au genou droit, Mbonambi est forcé de céder sa place. C'est Deon Fourie qui le remplace. Il s'agit d'un énorme coup dur pour les Springboks, d'autant plus que l'ancien Grenoblois n'est pas un talonneur de métier. 

Pénalité

4'

En position favorable, Pollard se fait peur en trouvant l'intérieur du poteau. Mais ça passe et l'Afrique du Sud ouvre le score (3-0)

Carton jaune

3'

ET C'EST UN JAUNE POUR FRITZELL ! L'arbitre de la rencontre dégaine le carton jaune, avec bunker à la clé, après ce mauvais geste du troisième ligne néo-zélandais. En plus, Pollard va avoir une bonne munition pour ouvrir le score, à 25 mètres en face des perches. 

3'

M.Barnes fait appel au TMO pour revoir le déblayage sur Mbonambi. 

Rappel de règles : le recours au Television Match Official (TMO)

En cas d’action litigieuse, l’arbitre peut s’appuyer sur l’assistance vidéo pour prendre une décision. Dès lors, il arrête le chronomètre et consulte les images sur les écrans géants du stade. Il tranche après avoir consulté tous les angles et/ou ralentis disponibles. A noter que le TMO est généralement utilisé pour valider ou refuser un essai, en déterminant si le ballon a été aplati par exemple, ou pour sanctionner des actes de jeu dangereux (plaquage haut, plaquage en l’air, charge à l’épaule dans le visage, etc.)

Voir toutes les règles

3'

On va avoir le droit à la première mêlée du match après un petit en-avant sud-africain sur un placage. Mais Bongi Mbonambi reste au sol, visiblement touché après un déblayage rugueux.

2'

Beaucoup d'observation entre les deux formations dans ce début de match. Les deux équipes n'hésitent pas à user du jeu au pied. 

Coup d'envoi

1'

C'est parti pour cette finale de la Coupe du monde 2023 ! Dans 80 minutes (ou plus), Sud-Africains ou Néo-Zélandais décrocheront un quatrième titre planétaire ! 

AVANT-MATCH

C'est le moment du "Kapa o Pango", le dernier de cette Coupe du monde ! 

AVANT-MATCH

Au tour de l'hymne sud-africain de retentir à Saint-Denis ! L'émotion est palpable chez les Springboks et leurs supporters. 

AVANT-MATCH

On commence par l'hymne néo-zélandais à Saint-Denis. C'est peut-être la dernière fois que des joueurs comme la légende Aaron Smith l'entonne avec le maillot à la fougère argentée. 

AVANT-MATCH

Les deux équipes finalistes de cette Coupe du monde 2023 pénètrent sur la pelouse du Stade de France ! 

AVANT-MATCH

Le court show de Mika touche à sa fin au Stade de France ! Les deux formations font leur arrivée dans le couloir du Stade de France. 

AVANT-MATCH

Mika lance son show d'avant-match alors que le coup d'envoi de cette finale s'approche à grands pas. Il interprète d'abord son tube "Take it easy".

AVANT-MATCH

La légende Kiwi Dan Carter apporte le trophée Webb Ellis sur le bord de la pelouse du Stade de France et la présente au public. 

AVANT-MATCH

Et voici l'arrivée des All Blacks dans l'enceinte dionysienne. 

AVANT-MATCH

L'arrivée des champions du monde en titre au Stade de France en images. 

AVANT-MATCH

L'ultra-expérimenté demi de mêlée Aaron Smith est déjà pleinement concentré. 

AVANT-MATCH

L'expérience est le maître mot de cette finale. Les joueurs alignés dans les XV de départ des deux équipes totalisent près de 2000 sélections. Un chiffre qui donne le tournis et qui montre à quel point ces deux équipes ont tout connu sur la scène internationale. 

AVANT-MATCH

Pour cette finale, les Sud-Africains ont opté pour une stratégie totalement différente de leurs précédents matchs couperets au niveau de leur composition. La charnière Faf De Klerk-Handré Pollard, décisive contre la France et l'Angleterre, retrouve sa place dans le XV de départ. Sur le banc, le "bomb squad" est composé de sept avants pour un seul arrière. Un risque assumé de la part du staff sud-africain, qui annonce une véritable bataille physique sur la pelouse du Stade de France, qui avait payé lors de la précédente confrontation entre les deux nations juste avant le Mondial. 

COMPOSITION

Le XV de départ de l'Afrique du Sud : Willemse - Arendse, Kriel, de Allende, Kolbe - (o) Pollard, (m) de Klerk -  Vermeulen, Du Toit, Kolisi (capitaine) - Mostert, Etzebeth - Malherbe, Mbonambi, Kitshoff


Les remplaçants : Fourie, Nche, Nyakane, Kleyn, Snyman, Smith, Wiese, Le Roux

COMPOSITION

Le XV de départ de la Nouvelle-Zélande : B. Barrett - Jordan, Ioane, J. Barrett, Tele'a, - (o) Mo'unga, (m) Smith - Savea, Cane (capitaine), Frizell - S. Barrett, Retallick - Lomax, Taylor, De Groot


Les remplaçants : Taukei'aho, Williams, Laulala, Whitelock, Papali'i, Christie, McKenzie, Lienert-Brown

AVANT-MATCH

L'enjeu de cette finale ? Le prestigieux trophée William Webb Ellis. Mais alors quelle est l'histoire derrière le nom de cette coupe ? 

AVANT-MATCH

C'est Wayne Barnes qui est au sifflet de cette finale de la Coupe du monde. Pourtant, il y a quelques mois, l'arbitre anglais a bien failli tout arrêter... 

AVANT-MATCH

Les Néo-Zélandais ont une revanche à prendre contre les Sud-Africains, contre lesquels ils ont perdu la seule finale de Coupe du monde à laquelle ils ont participé (en 1995). De leur côté, les Springboks n'ont jamais perdu à ce stade de la compétition (3 victoires en 3 apparitions). 

AVANT-MATCH

On a traduit les paroles des deux hakas des All Blacks, le "Ka Mate" et le "Kapa o Pango". 

AVANT-MATCH

Au Stade de France, les Springboks sont un peu comme à la maison. 

AVANT-MATCH

À l'occasion de la finale, les All Blacks devraient exécuter le "Kapa o Pango", le haka alternatif au traditionnel "Ka mate". Cette version guerrière a été effectuée pour la première fois contre ces mêmes Springboks lors du Tri-Nations en 2005. À l'époque, la bande à Tana Umaga avait voulu laver ce qu'elle considérait comme un affront du public sud-africain.

AVANT-MATCH

Selon le modèle Opta, l'Afrique du Sud part légèrement favori dans cette rencontre.

AVANT-MATCH

Cette affiche quatre étoiles, entre les deux meilleures nations de l'Histoire, est l'occasion de voir s'opposer deux sélections aux styles de jeu radicalement différents.

AVANT-MATCH

Les All Blacks ont marqué au moins un essai lors de chacun des matchs de Coupe du monde qu'ils ont disputé au XXIe siècle. En face, les Springboks n'ont jamais encaissé le moindre essai en finale de la compétition (en trois apparitions). Ce samedi, une des deux séries prendra fin. 

AVANT-MATCH

Au-delà d'un titre de champion du monde, c'est la suprématie sur le sport qu'est le rugby qui se joue ce samedi. Le vainqueur va en effet devenir le premier pays à soulever le trophée Webb-Ellis une quatrième fois. 

AVANT-MATCH

Cette finale est à suivre en direct et en intégralité sur TF1 et MYTF1

AVANT-MATCH

Les Springboks sont cornaqués par un tandem de coachs improbable, passés maîtres dans l'art du contre-pied : Jacques Nienaber et Rassie Erasmus. 

AVANT-MATCH

Le record de points marqués en finale de Coupe du Monde est détenu par l'Australien Matt Burke : 25 contre la France à Twickenham en 1999.

AVANT-MATCH

Aucune équipe n’a remporté de finale de Coupe du Monde après avoir été menée à la mi-temps, tout en sachant qu'il n'y a jamais eu de score nul au bout de 40 minutes de jeu. 

AVANT-MATCH

Quatre des neuf finales de Coupe du Monde se sont conclues sur un écart de sept points ou moins – 1991 (six points), 1995 (trois points), 2003 (trois points), 2011 (un point). Pour autant, seules deux éditions sont allées jusqu'en prolongations (1995, 2003). 


À noter que la plus large victoire survenue à ce stade de la compétition est à mettre au crédit de l’Australie, qui a battu la France 35-12 (23 points) à Twickenham, Londres, en 1999. 

AVANT-MATCH

En demi-finale, Will Jordan a égalé le record du nombre d'essais marqués sur une seule édition de la Coupe du monde, avec huit réalisations. Il rejoint au sommet des légendes de ce sport comme Jonah Lomu, Bryan Habana et Julian Savea. S'il termine derrière la ligne ce soir, l'ailier All Blacks s'adjugera seul ce record (qu'il pourrait déjà détenir si Richie Mo'unga l'avait servi dans les dernières secondes du match contre l'Argentine). 

AVANT-MATCH

Il s'agit de la deuxième fois seulement que ces deux nations historiques se rencontrent lors d'une finale de Coupe du monde. Pour retrouver trace de la première occurrence, il faut remonter à la très controversée édition 1995...

AVANT-MATCH

Les champions du monde en titre sont à une marche de conserver leur trophée. Défaits face à l'Irlande en phase de poules, les "Springboks" ont écarté la France et l'Angleterre pour se hisser en finale du Mondial. Revivez leur montée en puissance.

AVANT-MATCH

Malgré un faux départ contre la France, la Nouvelle-Zélande est parvenue à rallier la finale de la Coupe du monde. Pour cela, les "All Blacks" ont notamment écarté l'Irlande, qui figurait parmi les gros favoris à la victoire finale. Revivez leur montée en puissance.

En direct

AVANT-MATCH

Bonjour, bienvenue sur ce live pour suivre la finale de la Coupe du monde entre la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud. Le coup d'envoi de la rencontre sera donné à 21h par l'arbitre anglais Wayne Barnes. 

Revivez la finale Nouvelle-Zélande-Afrique du Sud sur MYTF1 et en live ci-dessus.


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info

  • 1