EXCLUSIF - "Je sais que je serai surveillé" : avant France-Afrique du Sud, Antoine Dupont se confie sur TF1

par V. F I Reportage TF1 : Christian Califano, Christophe Abel et Philippe Veron
Publié le 13 octobre 2023 à 22h29, mis à jour le 14 octobre 2023 à 13h22

Source : TF1 Info

Antoine Dupont sera bien sur la pelouse du Stade de France pour le quart de finale de Coupe du monde de rugby, ce dimanche, face aux Sud-Africains tenants du titre.
Trois semaines seulement après son opération de la mâchoire, le demi de mêlée du XV de France retrouve donc sa place de titulaire et ses galons de capitaine.
Une décision mûrement réfléchie, comme il l'a confié au JT de TF1.

L'annonce a été faite ce vendredi matin en conférence de presse :  Antoine Dupont, fera bien son retour ce dimanche sur la pelouse du Stade de France en tant que capitaine lors des quarts de finale de la Coupe du monde du rugby. Le demi de mêlée du XV de France est soulagé d'affronter les Sud-Africains. Il faut dire qu'après sa blessure au visage, il avait craint d'être forfait pour le reste de la compétition. "Dans les premiers instants, la douleur était très forte, ça a duré dans les vestiaires, j'ai senti en me mouchant que ça gonflait, donc je savais qu'il y avait une fracture quelque part, mais je ne savais pas où. Je pense évidemment à la mâchoire et on sait qu'une fracture de la mâchoire, c'est une opération, c'est trois mois, donc j'y croyais pas trop", avoue-t-il devant les caméras de TF1. 

C'est mon ressenti de terrain qui a eu le dernier mot
Antoine Dupont

Et le choix n'a pas été simple. Il a fallu de nombreux jours à gamberger et de longues discussions avec les médecins, avant le feu vert en début de semaine. "Le premier aval, ça a été celui du chirurgien. J'ai eu la visite lundi avec un scanner de contrôle qui m'a permis d'avoir une reprise totale. Et après, j'ai eu un échange avec Fabien (Galthié) qui m'a vraiment laissé libre de la décision et de ne pas non plus forcer mon ressenti si je ne me sentais pas bien et d'être transparent avec le staff. C'est mon ressenti de terrain qui a eu le dernier mot", confie-t-il dans la vidéo en tête de cet article. 

Pas d'appréhension non plus au moment d'affronter les rugueux sud-Africains qui pourraient préparer un plan anti-Dupont. Alors pour se protéger, Antoine Dupont portera un casque. "Dans tous les cas, je sais que je serai surveillé et qu'ils voudront surement me mettre de la pression, mais ça j'y suis habitué maintenant. Ils savent aussi que s'ils se concentrent trop sur moi, ça ouvrira des espaces pour les autres autour de moi", assure-t-il. 

Ce dimanche, le capitaine des Bleus pourra compter sur le public français et aussi sur sa famille, notamment son frère. "On a la chance de pouvoir avoir nos familles et les gens qu'on aime dans les tribunes et ça aussi ça compte. Ça peut nous donner ce supplément d'âme au moment où il faudra mettre l'intensité de plus qui fera qu'on arrivera au bout à la fin. On a envie de le faire pour nous et on a envie de le faire aussi pour tous ceux qu'on aime", conclut-il, confiant. 


V. F I Reportage TF1 : Christian Califano, Christophe Abel et Philippe Veron

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info