33 ans après, Ridley Scott spoile la fin de "Blade Runner"

Jérôme Vermelin
Publié le 30 septembre 2015 à 12h23
 33 ans après, Ridley Scott spoile la fin de "Blade Runner"

PAS COOL – En pleine promo de "Seul sur Mars", son prochain film avec Matt Damon, le réalisateur britannique Ridley Scott livre quelques infos croustillantes sur la suite de "Blade Runner", dont il sera producteur. L'occasion de confirmer le casting de Ryan Gosling et le retour de Harrison Ford. Mais aussi de livrer une réponse à l'une des questions que se posent les fans depuis des lustres...

C'est l'un des plus grands films de l'histoire du cinéma. L'un des chefs d'œuvre de la science-fiction en tout cas. Blade Runner, le classique de Ridley Scott sorti en 1982, va bientôt avoir une suite, produite par le cinéaste anglais et réalisé par le Québécois Denis Villeneuve, l'auteur de Prisoners et du prochain Sicario. Dans une interview accordée à Yahoo, "Sir" Scott évoque le casting du film, qui réunira le vétéran Harrison Ford, héros du premier volet, et Ryan Gosling, qui en sera la jeune vedette.

Au départ, "Harrison a fait la moue et je lui ai dit : lis ça !", explique Ridley Scott au sujet du scénario. "Et je crois qu'il fini par dire que c'était le meilleur script qu'il avait jamais reçu. On a travaillé dessus pendant plus de deux ans", précise le Britannique, qui a notamment planché avec Hampton Fancher, le scénariste du premier film, inspiré du roman Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?, de l'écrivain culte Philip K. Dick.

"Bien sûr qu'il est un foutu Réplicant !"

Intrigué, le journaliste demande au cinéaste si Rick Deckard, le flic incarné par Harrison Ford, est bel et bien un Réplicant, l'un des androïdes qu'il est chargé de pourchasser, comme il l'a laissé entendre il y a quelques années. "Bien sûr qu'il est un foutu Réplicant ! Il va devoir l'admettre", lâche Ridley Scott. Façon de clore un débat qui a longtemps agité les fans de Blade Runner, car implicite dans les deux versions, celle sortie en salles, et celle remontée pour le DVD par son auteur.

Ridley Scott précise par ailleurs que l'intrigue de la suite se déroulera 30 ans après l'original. "Le premier avait lieu en 2017, donc on se retrouvera en 2047, environ." Le hic, c'est que les Réplicants ont une durée de vie limitée de quatre ans. Comment Deckard pourrait-il donc revenir dans ces conditions ? "Je ne vais pas vous le dire", lâche le réalisateur, malicieux. "Vous le découvrirez dans l'histoire. Mais tout aura un sens". On espère bien... 


Jérôme Vermelin

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info