4 bonnes raisons de craquer pour "Les Pingouins de Madagascar"

Mehdi Omaïs
Publié le 16 décembre 2014 à 13h30
4 bonnes raisons de craquer pour "Les Pingouins de Madagascar"

SHOW DEVANT – Vous les croyiez perdus dans le froid polaire ? Eh bien non, les Pingouins de Madagascar ont du pain sur la planche. Tels de vrais agents secrets, ils doivent déjouer les desseins machiavéliques d’une pieuvre revancharde.

Chez Dreamworks, on adore les animaux qui parlent... surtout lorsqu'ils sont aussi drôles ! Personnages secondaire de la saga Madagascar, les Pingouins Commandant, Kowalski, Rico et Soldat ont eu droit à leur série télé. Et désormais à leur film rien qu'à eux, en salles le mercredi. Voilà pourquoi le film de Eric Darnell et Simon J. Smith va être le tube des fêtes de Noël...
 
Pour ses héros courageux
Prendre la même direction que leurs congénères apathiques ? Très peu pour les pingouins Commandant, Kowlaski et Rico. Horrifiés à l’idée de rentrer dans le moule, ils coursent un matin un œuf dégringolant afin de le protéger. Et terminent leur mission sur un bout de glace perdu dans l’eau. La coque se brise, un bébé nait et le trio le baptise Soldat. Un quatuor se forme alors, prêt à faire chanter un héroïsme pavlovien.  
 
Pour son humour décapant
Menée tambour battant grâce à un scénario malin et une mise en scène inspirée, cette pépite n’accuse aucune baisse de régime. Au-delà de son rythme effréné, imposé par une course contre la montre pour arrêter une pieuvre criminelle, le résultat brille par son humour. Les vannes pleuvent, les rires fusent et les jeux de mots s’enchaînent, surtout en VO où les noms de Charlize Theron, Nicolas Cage ou Kevin Bacon sont savamment détournés.

>> EN SAVOIR + Dreamworks, 20 ans de rêves et de rires
 
Pour ses références assumées
En se plongeant dans les aventures rocambolesques de ces pingouins, impossible de passer à côté des immenses clins d’œil adressés à James Bond, Jason Bourne et autre Ethan Hunt. Comme dans le cinéma d’action pur, nos héros ailés exécutent leurs missions périlleuses de Shanghai à New York en passant par Venise. A leur disposition ? Des armes performantes, une imagination débordante et l’aide d’un mystérieux commando baptisé le Vent du Nord.
 
Pour sa maestria visuelle
Après Les Cinq Légendes, Les Croods, M. Peabody et Sherman : Les Voyages dans le temps ou Dragons 2, les studios d’animation Dreamworks tiennent la dragée très haute à Pixar. Visuellement, l’entreprise est bluffante. Beauté des décors, éclat des couleurs, direction artistique au cordeau et 3D super efficace. De quoi garantir un spectacle familial optimal pour les fêtes de fin d’année !


Mehdi Omaïs

Tout
TF1 Info