"Ma mère est ravissante dans ce film" : 40 ans après sa mort, le prince Albert célèbre Grace Kelly au cinéma

D.D.F. avec AFP
Publié le 28 septembre 2022 à 12h10
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Albert II de Monaco a assisté ce mardi 27 septembre à une projection de "La main au collet" à Nice.
Un film qu’il a lui-même choisi de revoir alors qu’une rétrospective de la carrière de l'actrice devenue princesse est organisée dans la ville.
L’occasion pour lui d’évoquer le souvenir de sa mère, décédée le 14 septembre 1982 dans un accident de la route.

Il a fait les quelques kilomètres qui séparent sa principauté de Nice pour assister à une séance particulière. Albert II de Monaco était l’invité de marque d’une projection de La main au collet ce mardi 27 septembre à la cinémathèque de la ville qui organise une rétrospective consacrée à sa défunte mère Grace Kelly. La star hollywoodienne, devenue princesse de Monaco, a trouvé la mort il y a tout juste 40 ans dans un accident de la route tout près du Rocher.

Le prince Albert II de Monaco rend hommage à sa mère Grace Kelly lors d'une projection de "La main au collet", le 27 septembre 2022 à Monaco. - Valery HACHE / AFP

À Hollywood, Grace Kelly a tourné onze films en six ans. Mais c’est La Main au collet, tourné en 1954 dans le sud de la France par Alfred Hitchcock, que le prince Albert a choisi de revoir. "Ma mère est ravissante dans ce film, c’est un euphémisme, et puis ce sont des images superbes qui évoquent Monaco et la Côte d’Azur, et c’est aussi une belle histoire", a-t-il déclaré après la séance, cité par l’AFP. Il a confessé avoir "vu davantage de fois Le train sifflera trois fois" à la centaine de spectateurs présents.

Lire aussi

"Le rôle dont elle était la plus fière, c’était peut-être celui qu'elle a interprété dans Une fille de la campagne, où elle était peut-être moins attendue", a-t-il précisé. Son interprétation avait valu à Grace Kelly un Oscar en 1955, mais elle n'a pas pu bénéficier de l'aura qui accompagne cette récompense bien longtemps. Son mariage avec le prince Rainier l'année suivante a précipité la fin de sa carrière d’actrice. Son mentor Alfred Hitchcock lui a proposé de jouer dans son thriller Pas de printemps pour Marnie après ses noces, mais elle a refusé. "Elle avait envie de cette aventure, mais finalement la raison l’a emporté", a expliqué le prince Albert. Les Niçois peuvent se replonger dans la filmographie de la star jusqu’au 4 octobre.


D.D.F. avec AFP

Tout
TF1 Info