Festival de Cannes 2022 : films, stars et paillettes sur la Croisette

Cannes 2022 : Victoria Bonya, l’influenceuse russe qui avait découpé son sac Chanel, s'invite sur le tapis rouge

Jérôme Vermelin, à Cannes
Publié le 18 mai 2022 à 9h41, mis à jour le 18 mai 2022 à 9h56
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Opposée aux sanctions internationales contre la Russie, l’influence russe Victoria Bonya a défilé sur le tapis rouge de Cannes mardi soir.
Le mois dernier, elle avait protesté contre la décision de Chanel de ne plus vendre de produits aux ressortissants de son pays.

Surprise, mardi 17 mai au soir, sur les marches de la cérémonie d’ouverture du 75e Festival de Cannes. Alors que les organisateurs ont fait grand bruit en décidant de ne pas accueillir de délégation russe, l’influenceuse Victoria Bonya a posé pour les photographes sur le tapis rouge, comme si de rien n’était. Des clichés publiés par la plupart des agences photos et diffusés ce mercredi matin dans les médias du monde entier. Et pourtant !

Début avril, la jeune femme installée à Monaco avait protesté contre les sanctions internationales imposées à son pays depuis la guerre en Ukraine en postant sur son compte Instagram, suivi par plus de 9 millions d’abonnés, une vidéo dans laquelle elle découpe son sac Chanel avec des ciseaux. 

Ces dernières semaines, Victoria Bonya s’est également illustrée en relayant un faux reportage vidéo du Figaro faisant croire que des autocollants à l’effigie de Hitler était apparu sur les murs des bâtiments abritant les bureaux et les boutiques de la marque de luxe française à Paris. Cette fake news avait circulé à la suite du témoignage d’une femme russe qui expliquait qu’elle n’avait pas pu acheter un sac à main Chanel dans une boutique à Dubaï en raison de sa nationalité. 

La marque s’était justifiée en expliquant que les sanctions de l’Union européenne "incluent une interdiction de vendre, de fournir, de transférer ou d’exporter, directement ou indirectement, des produits de luxe à toute personne physique ou morale, entité ou organisme en Russie ou aux fins d’une utilisation dans ce pays".

On ne sait pas, ce mercredi matin, si Victoria Bonya est restée dans le Palais des Festivals pour assister à la cérémonie d’ouverture, marquée par le discours du président ukrainien, Volodymyr Zelensky. Mais sa présence mardi soir interroge, à l’heure où le seul Russe invité à participer à la manifestation est le réalisateur russe Kirill Serebrennikov, opposé au régime de Vladimir Poutine.


Jérôme Vermelin, à Cannes

Tout
TF1 Info