A 74 ans, la mère d'Elon Musk pose en maillot pour "Sports Illustrated"

Rania Hoballah
Publié le 17 mai 2022 à 14h03
May Musk, la mère d'Elon Musk éclipse son célèbre fils.

May Musk, la mère d'Elon Musk éclipse son célèbre fils.

Source : AFP

Le célèbre hebdomadaire a dévoilé la couverture de son numéro spécial maillots de bain.
La mère d'Elon Musk fait partie des égéries aux côtés de Kardashian, Ciara et Yumi Nu.
Une satisfaction pour cette mannequin et auteur qui souhaite que les femmes n'aient plus honte de leur corps.

La beauté n'a pas d'âge. Il suffit de voir Maye Musk pour s'en convaincre. A 74 ans, la mère du célèbre homme d'affaires Elon Musk a été choisie pour poser sur la couverture du numéro spécial maillots de bain de Sports Illustrated, le célèbre Swimsuit Issue. Cette 59eme édition, qui met à l'honneur 28 femmes puissantes, a choisi quatre égéries aux parcours et physiques très différents. 

Mannequin, nutritionniste, auteur et mère de trois enfants, May Musk pose donc aux côtés de l'influenceuse Kim Kardashian, la chanteuse Ciara et la mannequin qui monte Yumi Nu, toutes égéries de cette édition. Le magazine - longtemps concentré sur les femmes blanches, blondes et filiformes - s'est ouvert depuis quelques années à d'autres physiques et profils.  En 2021, la mannequin et comédienne transgenre, Leyna Bloom avait posé en couverture de l'édition spéciale maillots de bains, tout comme Christie Brinkley, 63 ans, qui faisait partie des stars de l'édition 2017. 

Je pense que cela va permettre aux femmes de plus de 70 ans de se sentir plus à l'aise

May Musk

"Ma première réaction a été de me dire que je n'aurais jamais pu rêver de faire cela. Qui a envie d'avoir en couverture une femme de 74 ans, spécialement en maillot de bain !", a confié avec malice May Musk dans People. "Je pense que cela va permettre aux femmes de plus de 70 ans de se sentir plus à l'aise lorsqu'elles nagent, tout comme les femmes de 20 à 30 ans", a-t-elle poursuivi. "Les femmes à la plage sont toutes un peu timides à propos de leur corps alors que les hommes se promènent sans problème, même s'ils ont l'air horrible, et ils s'en fichent", a-t-elle poursuivi. "Je pense qu'on ne devrait pas trop se soucier de tout cela !".


Rania Hoballah

Tout
TF1 Info