La chanteuse Konstrakta a été choisie par le public et un jury de professionnels pour aller à Turin.
Dans sa chanson "In Corpore Sano", elle se demande quel est le secret de la duchesse de Sussex pour avoir de beaux cheveux.
Un morceau très personnel et plus profond qu’il n’y paraît.

C’est un nom qu’on n’imaginait pas entendre à l’Eurovision. Meghan Markle est l’héroïne de la chanson qui représentera la Serbie lors du concours européen de la chanson à Turin, en Italie, en mai prochain. Son titre ? "In Corpore Sano" - "Dans un corps sain". "Quel est le secret derrière les beaux cheveux de Meghan Markle ? Quel pourrait être le secret ?", s’interroge la chanteuse Konstrakta au début de ce morceau qu’ont plébiscité à l’unanimité le public serbe et un jury de professionnels lors d’une émission ce week-end.

Elle pose la question une deuxième fois puis fait la liste des détails physiques dénotant un problème de santé. "Des cercles noirs autour des yeux indiquent un problème de foie", "des petits points noirs autour des lèvres peuvent dire que votre rate a grossi", dit-elle. Avant de souligner qu’un "artiste doit être en bonne santé". Une phrase qui lui servira de refrain et qui évoluera au fil de la chanson. Car Konstrakta dénonce en musique le fait que les artistes en Serbie n’ont pas accès à la sécurité sociale.

La santé mentale, le combat des Sussex

Les sites d’Eurofans rapportent que la chanteuse a perdu un ami artiste d’une leucémie. Il n’a pu être soigné car il n’avait pas de couverture médicale. Au fil de la chanson, l’artiste qui "doit être en bonne santé" devient une artiste "qui peut être en bonne santé". S'il a accès aux soins. Konstrakta se défend pourtant de tout message politique. ""In Corpore Sano" est une chanson avec beaucoup de couches et beaucoup de sujets. Je ne dis rien de particulier à qui que ce soit directement mais je pense à la santé et à mon expérience personnelle des circonstances sociales à ce sujet", explique-t-elle au site ESC Bubble

Son message sera-t-il entendu lors de la deuxième demi-finale du 12 mai, où elle tentera de décrocher son billet pour la finale de l'Eurovision 2022 privée de Russie en raison de la guerre en Ukraine ? En fin de morceau, Konstrakta va au-delà de la santé physique en parlant de santé mentale. "Le corps est sain, donc que fait-on maintenant ?", glisse-t-elle, invoquant un "esprit malade, une âme triste, un esprit désespéré dans un corps sain". Et c’est sans doute là que l’évocation de Meghan Markle prend tout son sens. La duchesse de Sussex a longtemps caché son mal-être derrière ses cheveux bien coiffés lors de ses apparitions officielles.

Quelques mois avant de quitter la famille royale britannique, elle avait révélé face caméra "l’épreuve" que lui faisaient vivre les tabloïds. "Merci de me demander si je vais bien parce que peu de personnes l’ont fait", avait-elle déclaré au journaliste qui l’interrogeait. Lors de son interview avec Oprah Winfrey l’an dernier, elle avait révélé avoir eu des pensées suicidaires alors qu'elle était enceinte de son fils Archie. Les Sussex sont mobilisés depuis de nombreuses années pour une meilleure prise en charge de la santé mentale. Le prince Harry a même consacré une série documentaire à la question. Et pourrait bien relayer à son tour la chanson serbe qui méritait une traduction pour être comprise du plus grand nombre.


Delphine DE FREITAS

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info