Accusé de désinformation, Spotify retire les morceaux de Neil Young

La rédaction de TF1Info
Publié le 27 janvier 2022 à 8h23
Accusé de désinformation, Spotify retire les morceaux de Neil Young

Source : Alice Chiche / AFP

Le chanteur et guitariste Neil Young accuse Spotify de diffuser de la "désinformation".
A sa demande, son catalogue s'apprête à disparaître de la plateforme.

Si ses chansons étaient encore disponibles sur l'application jeudi matin, Spotify a annoncé avoir commencé à effacer Neil Young de son catalogue. L'entreprise suédoise respecte la demande de l'artiste, au lendemain d'un message envoyé à ses manager et à sa maison de disque exigeant son départ express - "immédiatement AUJOURD'HUI", comme le rapporte Rolling Stone - de la plateforme de streaming musical. 

Mardi, le chanteur et guitariste de 76 ans avait accusé Spotify d'être devenu "un lieu de désinformation potentiellement mortelle sur le Covid. Des mensonges vendus contre de l'argent." En cause,  le succès sur la plateforme du populaire et controversé Joe Rogan, accusé de présenter des fausses informations sur les vaccins et la pandémie. "The Joe Rogan Experience" était toutefois le podcast le plus populaire de Spotify dans le monde en 2021, et il est devenu une exclusivité de l'application après la signature d'accord entre Rogan et l'entreprise. 

Plus de 20 000 podcasts supprimés depuis 2020

Début janvier, un groupe de plus de 260 scientifiques, médecins et infirmiers a publié une lettre ouverte condamnant l'animateur et appelant Spotify à avertir ses auditeurs de la désinformation.

"Nous voulons que tous les contenus musicaux et audio du monde soient disponibles pour les utilisateurs de Spotify, a répondu un porte-parole de Spotify dans un communiqué transmis au Washington Post . Cela s'accompagne d'une grande responsabilité pour équilibrer à la fois la sécurité des auditeurs et la liberté des créateurs". L'entreprise assure avoir mis en place une politique spéciale et supprimé plus de 20 000 épisode de podcasts évoquant la pandémie depuis 2020.  

Streaming : Jean-Jacques Goldman débarque sur Deezer et SpotifySource : JT 13h WE
JT Perso

Un passif entre le chanteur et la plateforme

Ce ne sont pas les premiers déboires entre Spotify et le rocker. En 2015, Neil Young avait déjà retiré tous ses morceaux des principales plateformes de streaming pour lancer son propre service haut de gamme, Pono, sans grand succès. 

"Nous regrettons la décision de Neil de supprimer sa musique, poursuit le communiqué, mais espérons le revoir bientôt." Et à raison: l'artiste comptait plus de 2,4 millions d'abonnés sur son profil et ses titres les plus populaires comptent plusieurs centaines de millions de lectures. A l'inverse, le sénateur conservateur Rand Paul s'est réjouit sur Twitter de la suppression du catalogue de l'artiste, connu pour ses prises de position à gauche et anti-Trump.


La rédaction de TF1Info

Tout
TF1 Info