Accusée de transphobie, J.K. Rowling cible de menaces sur Twitter

La rédaction de TF1info
Publié le 2 juillet 2022 à 13h42
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Depuis 2020, l'autrice de la saga "Harry Potter" est accusée de transphobie.
Elle est, depuis, la cible d'attaques régulières de militants.
Ce samedi, elle a de nouveau relayé les menaces de mort dont elle serait victime.

"L'adresse de ma famille (cachée), une bombe artisanale et la photo d'un manuel de fabrication de bombes". Sur Twitter, l'autrice de la saga Harry Potter, la britannique J.K. Rowling, a partagé une capture d'écran, se disant la cible de menaces de mort.

"Le compte (de l'utilisateur qui a posté les photos, ndlr) est naturellement toujours actif", a-t-elle ajouté, ce samedi 2 juillet, à la mi-journée. Depuis, le compte semble avoir être désactivé ou supprimé. 

Depuis plusieurs années, la Britannique est accusée de transphobie et fait l'objet d'attaques régulières, notamment sur les réseaux sociaux. En 2020, J.K. Rowling avait ainsi partagé sur Twitter un article évoquant les "personnes qui ont leurs règles", en le commentant ironiquement : "Je suis sûre qu'on devait avoir un mot pour ces gens. Que quelqu'un m'aide. Feum ? Famme ? Feemm ?".

Elle s'est ainsi attirée les foudres de certains internautes, qui lui ont rappelé que les hommes transgenres pouvaient avoir leurs règles et que des femmes transgenres non. Elle est depuis la cible de régulières attaques de la part de militants pour les droits des transgenres.

Lire aussi

En novembre 2021, J.K. Rowling a indiqué avoir reçu de très nombreuses menaces de mort, après ses propos controversés. "J'ai maintenant reçu tellement de menaces de mort que je pourrais en tapisser la maison, et je n'ai pas cessé de m'exprimer", avait-elle assuré dans une série de tweets. 

La romancière dénonçait également le fait que trois militants "se sont photographiés devant (sa) maison" quelques jours avant la publication de ses tweets, "en se positionnant soigneusement pour que (son) adresse soit visible", avant de poster le cliché sur Twitter. 


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info