La Médiasphère

"Actuality" : l'émission de Thomas Thouroude sur France 2 sera remplacée par un jeu animé par Olivier Minne

Jérôme Vermelin
Publié le 26 janvier 2017 à 12h33
"Actuality" : l'émission de Thomas Thouroude sur France 2 sera remplacée par un jeu animé par Olivier Minne

Source : France 2

COUPERET – Après "Amanda", France 2 a tranché. Et décidé de supprimer l’émission "Actuality" présentée par Thomas Thouroude depuis septembre, faute d’audiences suffisantes, révèlent nos confrères de Puremédias. C’est Olivier Minne, un ancien de la chaîne, qui prendra la relève avec un jeu produit par Nagui.

Le feuilleton des après-midi de France 2, suite. Lundi, Elodie Gossuin débarquait à 16h45 sur la chaîne avec "Un chef à l’oreille", trois jours après l’arrêt du talk-show d’Amanda Scott, plombé par des audiences décevantes depuis septembre dernier. D’après nos confrères de Puremédias, ce sera bientôt au tour d’"Actuality" d’être déprogrammée. L’émission animée par Thomas Thouroude devrait laisser la place à "Tout le monde à son mot à dire", un jeu autour des mots produits par Air, la société de Nagui.

Aux commandes, un visage bien connu des téléspectateurs de France 2 : Olivier Minne, le présentateur emblématique de "Fort Boyard". A ses côtés, deux humoristes qui devront épauler deux candidats qui s’affronteront autour des mots de la langue française. D’après Puremédias, Sidonie Bonnec, l’ancienne animatrice des "Maternelles" sur France 5, fera également partie du programme.

"Actuality" n'a jamais décollé

L’arrêt d’"Actuality", produit par Elephant, la société d’Emmanuel Chain, n’est pas une surprise. Malgré l’arrivée de plusieurs nouveaux chroniqueurs en cours de saison comme Roselyne Bachelot, Philippe Candeloro, Sophie Tapie, et plus récemment l’humoriste Artus, ses audiences étaient jugées insuffisantes par la chaîne. Ce mercredi 25 janvier, elle a attiré 703 000 téléspectateurs, soit 5.2% du public.

Invité le 3 janvier de "La Médiasphère", sur LCI, Thomas Thouroude se montrait raisonnablement confiant sur le maintien du programme. "Il faut voir jour après jour. On sait qu’on continue jusqu’en mars", expliquait le transfuge de Canal +, qui mettait en avant la difficulté de la case du programme, diffusé du lundi au vendredi à partir de 17h45, un "horaire maudit". "Il y a des grands noms de la télé qui se sont cassés les dents sur cet horaire-là", ajoutait-il.  

REPLAY - Médiasphère : L'interview de Thomas ThouroudeSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Jérôme Vermelin