Charles Spencer évoque des souvenirs difficiles de son enfance passée dans un pensionnat huppé, dans un livre publié en mars dernier.
Le frère cadet de Lady Diana affirme avoir subi des abus sexuels lors de son séjour à Maidwell Hall.
La police vient d'ouvrir une enquête officielle, après une investigation préliminaire qui a permis de découvrir d'autres allégations.

La police britannique a annoncé ce lundi 10 juin l'ouverture d'une enquête criminelle sur des accusations d'agressions sexuelles commises sur des enfants dans les années 1970, dans un pensionnat huppé du centre de l'Angleterre, réservé à l'époque aux enfants de 4 à 13 ans. C'est dans un livre de mémoires publié en mars dernier, que Charles Spencer, le frère de Lady Di, avait affirmé avoir été victime d'agressions sexuelles et de châtiments corporels lorsqu'il était élève en internat à Maidwell Hall. 

Une école très privée

Dans la foulée, l'école privée de la publication A Very Private School ("Une école très privée" en français, livre non traduit à ce jour), avait présenté ses excuses, se disant "consternée" par ces révélations. "Il est difficile de lire des informations sur des pratiques qui, malheureusement, étaient parfois considérées comme normales et acceptables à l’époque", avait affirmé la direction de l'établissement, ajoutant que le fonctionnement de l'école avait "considérablement évolué depuis les années 1970"

Ce lundi, la police du Northamptonshire a cependant indiqué avoir ouvert une enquête à l'issue d'"investigations préliminaires" sur des accusations d'agressions à Maidwell Hall. La police aurait reçu "un certain nombre" d'allégations "non récentes", selon son porte-parole, et a appelé d'éventuelles autres victimes à se faire connaître. 

Elle choisissait un garçon chaque trimestre pour dormir avec elle
Charles Spencer

Entré dans cet établissement à huit ans, Charles Spencer affirme dans son livre y avoir été agressé par une membre de l'équipe éducative alors qu'il avait 11 ans. "Elle choisissait un garçon chaque trimestre pour dormir avec elle, et l'utiliser pour avoir des rapports sexuels", y écrit-il. "Son contrôle sur les garçons était total, car nous étions privés de chaleur féminine et en recherche désespérée d'attention et d'affection", ajoute-t-il. Il s'agissait selon lui d'une infirmière scolaire, alors âgée de 20 ans.

Il y assure aussi avoir été frappé avec les crampons d'une chaussure de cricket par un professeur de latin : "Beaucoup d'entre nous ont quitté Maidwell avec des démons cousus dans les coutures de nos âmes", a-t-il souligné. Charles Spencer évoque aussi des douches et des séances de natation nue, sous le regard de professeurs.

L'actuel comte Spencer, aujourd'hui âgé de 60 ans, ancien journaliste et ex-membre de la chambre des Lords, est le frère cadet de la princesse Diana, première épouse du roi Charles III, morte en 1997 dans un accident de voiture à Paris. La reine Elizabeth II était une de ses marraines.  


F.Se avec l'AFP

Tout
TF1 Info