Les trois premiers épisodes de la série de Nicolas Bedos avec Jean Dujardin seront disponibles ce vendredi sur Prime Vidéo.
Un lancement inattendu, alors que le réalisateur sera jugé pour agression sexuelle début 2024, une enquête pour viols et agressions sexuelles étant par ailleurs ouverte contre lui.
Du côté de la plateforme, on met en avant "le principe fondamental de présomption d’innocence" pour justifier cette décision.

Personne n’avait rien vu venir. Alphonse, la série de Nicolas Bedos avec Jean Dujardin, débarque ce vendredi sur Prime Vidéo sans avoir été montrée à la presse. Les trois premiers épisodes seront immédiatement disponibles, suivis d’un nouveau chaque semaine, annonce la plateforme dans un communiqué. Une décision inattendue, alors qu’on s’interrogeait sur le sort de cette fiction depuis les ennuis judiciaires du réalisateur de 44 ans.

Accusé d'attouchement dans une boîte de nuit par une jeune femme de 25 ans dans la nuit du 1er au 2 juin dernier, Nicolas Bedos sera jugé début 2024 devant le tribunal correctionnel de Paris pour agression sexuelle en état d'ébriété. Un délit pour lequel il encourt cinq ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende. Depuis le 5 juillet dernier, il est également visé par une enquête pour viol et agressions sexuelles après trois plaintes distinctes pour des faits qui se sont déroulés entre 1999 et 2017.

"Il revient à la justice d’établir les faits et nous respectons le principe fondamental de présomption d’innocence", indique un porte-parole de Prime Vidéo à TF1info au sujet de la décision de mettre en ligne la série dans ce contexte. D’après nos sources, aucun membre de l’équipe n’en assurera la promotion dans les jours qui viennent.

Interprétée par Jean Dujardin, Charlotte Gainsbourg, Pierre Arditi et Laura Morante, Alphonse est une fiction en six épisodes de 50 minutes qui marque la première incursion de Nicolas Bedos dans l’univers des séries. Imaginée par le réalisateur et son acteur principal, qui avaient déjà travaillé ensemble sur le troisième volet de OSS 117, elle a été tournée l’an dernier et produite par Alain Goldman.

Le pitch ? "Renouant avec un père qu’il connaissait à peine, Alphonse, un quadragénaire en pleine déroute professionnelle et conjugale, se découvre une surprenante vocation. Sa trajectoire va alors croiser celle d’une galaxie de femmes plus passionnantes et excentriques les unes que les autres, le plongeant au cœur d’une histoire à la fois périlleuse, transgressive et pleine de tendresse."

Révélé sur les plateaux de Laurent Ruquier, Nicolas Bedos a joué dans plusieurs comédies avant de passer à la réalisation en 2017 avec Monsieur et Madame Adelman, nommé au César du meilleur premier film. Il a ensuite décroché trois César dont celui du meilleur scénario original et du meilleur second rôle féminin pour Fanny Ardant pour La Belle Epoque, qui a attiré 1,2 millions de spectateurs. On lui doit également OSS 117 : Alerte Rouge en Afrique Noire et Mascarade.


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info