Amour, reggae et cannabis... Madonna fête ses 62 ans à la Jamaïque avec son petit ami

Jérôme Vermelin
Publié le 17 août 2020 à 13h39
Amour, reggae et cannabis... Madonna fête ses 62 ans à la Jamaïque avec son petit ami

Source : MADONNA / INSTAGRAM

HEUREUSE – Guérie du coronavirus, Madonna s’est envolée ce week-end pour la Jamaïque afin de célébrer ses 62 ans avec ses enfants et son compagnon, le danseur Ahlamalik Williams, de 35 ans son cadet. Une grande fiesta qu'elle a partagée en photos et en vidéos sur les réseaux sociaux.

Pour Madonna, le Covid-19 n’est plus qu’un lointain souvenir. Début mai, la chanteuse américaine s’était rendue à New York pour assister à l’anniversaire de son ami le photographe Steven Klein, quelques jours après avoir révélé avoir contracté le coronavirus lors de son séjour à Paris en mars, lors du Madame X Tour.  

Bel et bien guérie, la star a embarqué ses proches pour la Jamaïque afin de célébrer ses 62 ans, ce dimanche, dans la joie et la bonne humeur - et dans un certain mépris de toute distanciation sociale - comme on peut s’en apercevoir dans une vidéo et une série de photos postées sur son compte Instagram. Jugez plutôt...

Dans une atmosphère festive, et sans masque de protection, Madonna fait la fiesta entourée par ses proches. On aperçoit sa fille Lourdes, son fils adoptif David, mais aussi Ahlmalik Willliams, le danseur de 26 ans qui partage sa vie depuis l’été 2018. Et dont elle semble plus proche que jamais. Sur les images, on peut les voir enlacés tendrement alors que des musiciens de reggae locaux jouent rien que pour eux.

Lire aussi

Reste que Madonna connaît ses limites. Alors que son compagnon lui propose de partager ce qui ressemble à un joint de cannabis, la chanteuse le repousse gentiment, lui expliquant qu’elle "préserve ses cordes vocales". Ce qui ne l'empêche pas de poser quelques minutes plus tard une drôle de cigarette entre les lèvres...

A défaut de pouvoir remonter sur scène, la chanteuse prépare-t-elle un prochain retour en studio ?  Il y a quelques jours on apprenait la fin de son contrat avec le label Interscope, filiale d’Universal, et son retour possible dans le giron de Warner Music, la maison de disques de ses plus grands tubes. 


Jérôme Vermelin

Tout
TF1 Info