"Je regrette profondément" : après ses nombreux propos antisémites, Kanye West s'excuse en hébreu

par Benoît LEROY
Publié le 26 décembre 2023 à 23h09, mis à jour le 26 décembre 2023 à 23h17

Source : Sujet TF1 Info

Fin 2022, le rappeur américain controversé a multiplié les déclarations à caractère antisémites.
Dans la foulée, il a perdu un juteux contrat avec le géant Adidas.
Ce n'est pas la première fois que le rappeur tente de présenter des excuses.

Des excuses sincères ? Dans un message publié, ce mardi 26 décembre, sur les réseaux sociaux, le rappeur Kanye West, qui se fait appeler "Ye" depuis octobre 2021 présente ses "excuses sincères à la communauté juive pour tout débordement involontaire causé par [ses] paroles ou [ses] actions". Au cours des 12 derniers mois, le rappeur américain a suscité la polémique à plusieurs reprises en indiquant avoir de l'admiration pour Hitler ou les nazis.

"Mon intention n'était pas de blesser ou d'humilier, et je regrette profondément la douleur que j'ai pu causer… Je m'engage à commencer par moi-même et à tirer les leçons de cette expérience afin de faire preuve d'une plus grande sensibilité et d'une meilleure compréhension à l'avenir", écrit-il dans ce message en hébreu. "Votre pardon est important pour moi, et je m'engage à faire amende honorable et à promouvoir l'unité", promet-il.

Avant de dire son admiration pour le régime nazi et Adolf Hitler lors d'une interview en décembre 2022, le rappeur avait publié plusieurs messages à caractère antisémites pendant l'automne 2022. "Je vais t’utiliser comme exemple pour montrer aux personnes juives qui t’ont dit de m’appeler que personne ne peut me menacer ou m’influencer", avait-il lancé à un autre rappeur. Peu après, il avait promis sur Twitter (devenu depuis X) de "s'attaquer aux Juifs"

À la suite de ces sorties répétées, le géant Adidas avait annoncé mettre fin à son partenariat avec Kanye West. "Adidas ne tolère pas l’antisémitisme ou toute autre forme de discours haineux", expliquait la marque à trois bandes fin octobre 2022. Dans le même temps, il avait été brièvement exclu de la plupart des réseaux sociaux.

Kanye West et Kim Kardashian, qui ont eu quatre enfants, ont formé pendant une décennie un couple très médiatisé, passionnant les tabloïds. Depuis leur divorce acrimonieux en 2022, le rappeur, qui a ouvertement parlé de ses problèmes de santé mentale, multiplie les polémiques.

Kanye West, un récidiviste des propos chocs

Ce n'est pas la première fois que le rappeur publie un message qu'il présente comme des excuses publiques. En mars dernier, il avait affirmé renoncer à l'antisémitisme après avoir regardé le film 21 Jump Street ce qui lui aurait fait "aimer à nouveau les Juifs"

"Personne ne devrait transformer sa colère contre un ou deux individus en haine envers des millions d'innocents", poursuivait-il, avant de conclure : "aucun chrétien ne peut être qualifié d'antisémite sachant que Jésus est juif. Merci Jonah Hill, je t'aime". Cette déclaration avait été reçue avec circonspection par les internautes et les instances représentatives du culte juif.

Si l'on remonte encore un peu plus loin, Kanye West avait déjà choqué en affirmant que l'esclavage était un "choix". "On entend parler de l'esclavage qui a duré 400 ans. Pendant 400 ans ? Ça ressemble à un choix", avait-il déclaré au média spécialisé américain TMZ. Il s'était excusé sur une radio locale trois mois plus tard : "Je suis désolé de vous avoir blessés", avait lancé le rappeur.


Benoît LEROY

Tout
TF1 Info