Johnny Depp vs. Amber Heard : le procès qui fascine Hollywood

Après l’affaire DSK, la série "New York : Unité Spéciale" rejouera-t-elle le procès Depp-Heard ?

Delphine DE FREITAS
Publié le 10 août 2022 à 11h48
JT Perso

Source : TF1 Info

De premières photos du tournage de la saison 24 de "New York : Unité Spéciale" montrent des scènes étrangement familières.
L’inspectrice Olivia Benson y escorte hors du tribunal une jeune femme, devant une horde de fans en colère brandissant des pancartes.
De quoi rappeler ce qui s’est joué lors du procès pour diffamation opposant Johnny Depp à son ex-femme Amber Heard.

Même ceux qui ne voulaient pas s’y intéresser n’ont pas pu y échapper. Le procès pour diffamation opposant Johnny Depp à Amber Heard a inondé les réseaux sociaux où les séquences ont été partagées, remontées, disséquées jusqu’à plus soif par les admirateurs des deux acteurs qui ont suivi les débats en direct sur Internet ou à la télévision. 

Deux versions des faits, deux camps qui se sont fait face pendant six semaines à l’intérieur et à l’extérieur du tribunal de Fairfax, en Virginie, où se massaient chaque jour des dizaines de personnes. Des scènes qui ont été recréées dans les rues de New York cet été pour les besoins de la plus populaire des séries télévisées criminelles.

Des héros prénommés Kelsey et Austin

Diffusée en France sur TF1, New York : Unité Spéciale semble prête à livrer sa version du procès le plus médiatique de l’année à la rentrée dans l’un des épisodes de sa saison 24. Si la production n’a pour l’instant rien confirmé, des photos du tournage publiées par ET Canada, Cinemablend et Hello laissent peu de place au doute. L’inspectrice Olivia Benson y escorte une jeune femme cachée derrière des lunettes de soleil noires à sa sortie du tribunal. De chaque côté, des hordes de fans brandissent des pancartes de soutien au nom des protagonistes. Les héros ne s’appellent pas Amber et Johnny mais Kelsey et Austin. 

Lire aussi

New York : Unité Spéciale s’intéresse à l’unité de police enquêtant sur les crimes à caractère sexuel. "Mariska Hargitay, qui interprète Olivia Benson, est la mère du mouvement #MeToo. Elle a commencé à faire ce que nous faisons maintenant il y a des années. Nous avons de nombreux épisodes centrés sur des accusations de harcèlement sexuel avec des producteurs dans le milieu du show-business. L’histoire s’est répétée", nous expliquait le producteur Dick Wolf, en 2019. La série a pris l’habitude de s’inspirer de faits réels pour ses intrigues. L’affaire Dominique Strauss-Kahn et l’affaire Weinstein avaient ainsi été réinventées le temps de plusieurs épisodes. 


Delphine DE FREITAS

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info