Après ses propos sur Judith Godrèche, Anny Duperey ne sera plus marraine de SOS Villages d’enfants

Publié le 19 février 2024 à 16h09

Source : JT 20h WE

L'association SOS Villages d'enfants annonce la fin de sa collaboration, entamée en 1993, avec Anny Duperey.
La conséquence directe des critiques de l'actrice vis-à-vis des accusations de viols de Judith Godrèche à l'encontre de Benoît Jacquot et Jacques Doillon.
Une décision prise "d'un commun accord", quand bien même l'ex-star de la série "Une famille formidable" s'était excusée.

C’est la fin d’une collaboration de plus de trente ans. "D’un commun accord", la directrice générale de SOS Villages d’enfants, Isabelle Moret, annonce qu'Anny Duperey ne sera plus marraine de l’association. La conséquence directe des "propos maladroits" de la comédienne sur Judith Godrèche, qui accuse de viols et d’agressions sexuelles les réalisateurs Benoît Jacquot et Jacques Doillon. 

"Je n’aime pas trop les chasses aux sorcières tardives", avait déclaré le 11 février dernier sur RTL l’ex-vedette de la série Une famille formidable. "Quand même six ans avec un réalisateur… Sous emprise, je veux bien, mais quand même consentante, non ?", s’était-elle également interrogée au sujet de la relation entre Judith Godrèche et Benoît Jacquot, entamée lorsqu'elle avait 14 ans et lui 39.

Des propos maladroits qui contreviennent au sens même de notre action de protection de l’enfance.
Isabelle Moret, président de SOS Villages d'enfants

Cible de vives critiques sur les réseaux, dont celles de sa collègue Alexandra Lamy, engagée contre les violences faites aux femmes, Anny Duperey avait fait son mea culpa dans un communiqué, expliquant avoir voulu "tempérer l’emballement médiatique". "Évidemment, je condamne toute action de viol ou d’abus de pouvoir séducteur, qu’il ait lieu à l’encontre d’adultes et surtout d’enfants et d’adolescents", écrivait-elle, rappelant son action auprès de SOS Villages d’enfants.

Des excuses qui n’ont pas totalement convaincu l’association, estimant que les propos de la comédienne "contreviennent au sens même de notre action de protection de l’enfance", écrit sa présidente, remerciant toutefois l'artiste de 76 ans pour "son engagement" et "sa disponibilité" depuis 1993. "SOS Villages d’Enfants rappelle qu’en toutes circonstances, publique, professionnelle ou familiale, il faut que la parole se libère. C’est une évidence, une absolue nécessité et l’un de nos combats".


Jérôme VERMELIN

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info