Après son triomphe aux César, Albert Dupontel retrouve Sandrine Kiberlain pour "Second Tour"

Jérôme Vermelin
Publié le 26 janvier 2022 à 19h12, mis à jour le 26 janvier 2022 à 19h17
Albert Dupontel et Sandrine Kiberlain sur le tournage de "Neuf mois ferme", en 2012.

Albert Dupontel et Sandrine Kiberlain sur le tournage de "Neuf mois ferme", en 2012.

Source : Wild Bunch

Après "Neuf mois ferme" en 2012, Sandrine Kiberlain va de nouveau tourner avec Albert Dupontel.
Dans "Second Tour", elle sera une journaliste qui enquête sur un politique en campagne.
Le tournage de cette nouvelle comédie débutera en avril prochain.

Après le triomphe d’Adieu les cons aux César 2021, Albert Dupontel n’a pas perdu de temps. En mai dernier, l’acteur et réalisateur nous confiait être en pleine écriture d’un nouveau film, "une petite fable sur la politique" mettant en scène une journaliste qui enquête sur un candidat en pleine campagne. "Il est priori lisse comme un galet, mais cette fille dit qu’elle l’a connu lorsqu’ils étaient jeunes, à l’école, et que le galet, il a fait de ricochets".

D’après nos confrères de Satellifacts, ce projet a un titre, Second Tour, et une vedette puisque Sandrine Kiberlain a accepté de retrouver celui qui l’avait dirigé dans 9 mois ferme, en 2012, avec à la clé le César de la meilleure actrice. Cette fois Albert Dupontel ne devrait pas lui donner la réplique, préférant engager un acteur de la nouvelle génération pour interpréter le rôle de l’homme politique.

D’ici là, c’est la Sandrine Kiberlain cinéaste qu’on peut découvrir avec Une jeune fille qui va bien, son premier film en salle ce mercredi. La comédienne Rebecca Marder y incarne Irène, une étudiante qui prépare le concours d’entrée au Conservatoire d’Art dramatique à Paris, en 1942. Un drame inspiré par l’histoire familiale de la réalisatrice.


Jérôme Vermelin

Tout
TF1 Info