Star de la série "Munch", le comédien Aurélien Wiik lance un #MeToogarçons

Publié le 23 février 2024 à 18h05

Source : JT 20h WE

L’acteur français de 43 ans révèle avoir été victime d'agressions sexuelles et de harcèlement au début de sa carrière.
Il explique d'ailleurs avoir fait condamner son ancien agent lorsqu'il était encore adolescent.
Dans le sillage de Judith Godrèche, il encourage ses pairs à prendre la parole et à porter plainte.

C’est un visage bien connu des téléspectateurs de TF1. Le comédien Aurélien Wilk, qui incarne le détective privé Gaspard Morin dans la série Munch avec Isabelle Nanty, révèle avoir été abusé par son agent entre ses 11 et 15 ans. Dans une série de messages postés jeudi 22 février dans sa story Instagram, il affirme avoir porté plainte contre son agresseur à l’âge de 16 ans avec d’autres victimes et l’avoir fait condamner à cinq ans de prison.

Alors que la parole se libère dans le milieu du cinéma français depuis les déclarations de Judith Godrèche, Aurélien Wiik encourage ses collègues à sortir du silence avec le hashtag #MeToogarçons. "La douleur est plus dure que la honte", promet-il. "Le procès et la reconnaissance du statut de victime est importante. Ça aide à se reconstruire (…) On peut guérir, renaître et avoir la vie qu'on veut à condition de parler, de partager, de porter plainte. Que la douleur change de camp."

Jusqu’à 25 ans, on m’a proposé des rôles en échange de faveurs
Aurélien Wiik

Le comédien de 43 ans affirme que son agent n’était pas un cas isolé. Il relate ainsi des "agressions, harcèlements, tentatives de viol" de la part de producteurs et de réalisateurs. Ou encore des "dîners piégés organisés par des vieux avec plusieurs mineurs", se souvient-il. "Jusqu’à 25 ans, on m’a proposé des rôles en échange de faveurs. On a tenté de me droguer souvent". Il affirme également avoir été agressé par une femme plus âgée. "Elle m'a drogué un soir. Je me suis réveillé, elle était sur moi. Ma seule MST c'est un viol", écrit-il.

Originaire de Deauville, Aurélien Wiik a débuté au cinéma dans Cache Cash de Claude Pinoteau en 1994. Depuis, on a pu le voir au cinéma dans Chaos de Coline Serreau, La Bande du Drugstore de François Armanet ou encore Frontière(s) de Xavier Gens. Mais aussi dans de nombreux téléfilms et séries comme Le Bazar de la Charité ainsi qu’au théâtre où il a été nommé au Molière de la révélation en 2005 pour Les Amazones.


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info