Banni à Hollywood, l'acteur Armie Hammer est-il devenu concierge aux Îles Caïmans ?

Jérôme Vermelin
Publié le 12 juillet 2022 à 17h07
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Accusé de viol et de cannibalisme, l’acteur américain Armie Hammer a quitté Hollywood pour s’installer aux Îles Caïman.
La semaine dernière, une internaute a semé le trouble en affirmant qu’il était devenu concierge dans un hôtel de luxe.
Malgré le démenti de son avocat, le doute subsiste sur les nouvelles activités professionnelles de l’ex-star de "Call Me By Your Name".

Il a suffi d’un tweet pour mettre le feu aux poudres. "Des amis de mes parents sont allés aux Îles Caïmans et Armie Hammer était leur concierge. Je ne m’en remets pas", écrit le 6 juillet dernier la productrice télé américaine Muna Mire. Il faut dire que la jeune femme joint à son message la photo pour le moins troublante d’un flyer attribué au Morrit’s Resort, une luxueuse résidence de vacances locale. À côtés de la description des équipements et services proposés, on y découvre un cliché de la star de Call Me By Your Name, accompagnée de cette légende : "Je suis votre concierge personnel et suis ici pour que vous profitiez au mieux de vos vacances. Amitiés, Armie."

Supprimé depuis sa publication le 6 juillet, le tweet de Muna Mira a été partagé par de nombreux internautes. - Twitter

Si la "nouvelle" a vite pris de l’ampleur, c’est parce que Armie Hammer réside effectivement aux Îles Caïmans, depuis de longs mois déjà. Janvier 2021 plus exactement puisqu’il y a trouvé réfugié après la plainte pour viol déposée par Effie, une jeune femme avec laquelle il a entretenu une liaison. L’acteur a toujours nié les faits, qui se seraient déroulés en avril 2017, dans un hôtel de Los Angeles. De même qu’il s’est toujours défendu des rumeurs de cannibalisme, propagées par la même Effie quelques semaines plus tôt sur Instagram.

Toujours est-il que l’affaire a mis un coup d’arrêt à sa carrière à Hollywood. Né à Santa Monica, en 1986, Armie Hammer a été révélé en 2010 dans Social Network de David Fincher, où il incarnait les jumeaux Winklevoss. Partenaire de Leonado DiCaprio dans J. Edgar de Clint Eastwood, de Johnny Depp dans Lone ranger et de Amy Adams dans Nocturnal Animals, il décroche une nomination aux Oscars en 2018 pour sa performance dans la romance LGBT Call my by your name de Luca Guadagnino face à Timothée Chalamet.

Lire aussi

Depuis le scandale, tous ses projets se sont effondrés les uns après les autres. Dans l’attente d’un procès, dont la date n’a toujours pas été fixée, il réside donc dans un paradis touristique (et fiscal) où il est régulièrement rejoint par son ex-épouse, l’animatrice Elizabeth Chambers et leurs deux enfants. Petit-fils d’un magnat du pétrole, l’acteur déchu serait a priori à l’abri du besoin. D’où la surprise de nombreux fans à l’idée qu’il travaille désormais concierge…

Quelques heures après la publication du tweet de Muna Mire, l’avocat de l’acteur, Andrew Bretler, est monté au créneau auprès de Variety pour démentir la rumeur. D’après lui, le flyer en question serait un faux, réalisé par un employé de l’hôtel pour faire une blague à la star qui serait l’ami et le partenaire de golf de plusieurs membres du personnel de l’établissement. La ligne téléphonique indiquée tout en bas serait en revanche celle d’un véritable employé qui n’aurait jamais reçu autant d’appel de sa vie. Fin de l’histoire ? Pas vraiment !

Une reconversion un peu différente ?

Trois jours après le démenti de son avocat, l’acteur a en effet été photographié "discrètement" dans un bureau du Morrit’s Resort. Dans une série de clichés publiée par TMZ, on peut le voir vêtu d’un polo en train de s’adresser à un couple dont les visages ont été floutés. D’après le site people, l’acteur leur aurait vanté les mérites de la location de vacances en temps partagé. Une pratique controversée qui permet de profiter de résidences luxueuses, en échange d’une participation à une société civile immobilière, au risque de s’endetter sur le long terme.

Après avoir failli décrocher le rôle du superhéros Batman, il y a quelques années, Armie Hammer, chercherait-il à préparer un prochain rôle d’escroc ? Interrogé par Variety, Andrew Butler maintient que son client n'est pas salarié de l'hôtel. Mais qu'il n'est pas au courant d'une éventuelle activité de conseiller de vente. "Je n'ai pas d'informations supplémentaires pour le moment", précise-t-il, énigmatique.

De son côté, le journaliste du Hollywood Reporter Scott Feinberg a lancé sur Twitter un coup de gueule qui laisse entendre que l'acteur s'est effectivement reconverti. Accusant TMZ de "publier de la m....", il lance : "Vous n'avez pas besoin d'aimer ce mec pour reconnaître que c'est mal de se rendre sur son lieu de travail. Ce n'est pas un fugitif. Il fait un travail honnête. Laissez-le tranquille."


Jérôme Vermelin

Tout
TF1 Info