Belmondo, Efira, Drucker… de nombreuses personnalités ont rendu un dernier hommage à Guy Bedos

Rania Hoballah
Publié le 4 juin 2020 à 16h11, mis à jour le 4 juin 2020 à 17h46
JT Perso

Source : TF1 Info

HOMMAGE – Les obsèques du comédien et humoriste décédé le 28 mai dernier à l’âge de 85 ans ont eu lieu ce jeudi 4 juin à l'église Saint-Germain-des-Prés à Paris. De nombreuses personnalités sont venues soutenir sa famille.

Il se définissait comme un "anticlérical modéré". Les obsèques de Guy Bedos, disparu le 28 mai dernier à l'âge de 85 ans, se sont déroulées ce jeudi après-midi à Paris. "Une cérémonie aura lieu jeudi prochain à 14 h 30 à l’église Saint-Germain-des-prés, quartier qu’il arpenta avec joie. Il n'était pas très pote avec la religion mais très ému par les églises", avait annoncé son fils Nicolas sur Twitter. "Guy Bedos était baptisé et sa famille a souhaité qu'il y ait des obsèques à l'église de Saint-Germain-des-Prés", avait précisé le père Antoine de Folleville, qui a animé la cérémonie d'adieux, au Journal du Dimanche

De nombreuses personnalités sont venues rendre un dernier hommage à Guy Bedos. Aux côtés de sa femme Joëlle Bercot et de leurs enfants Victoria et Nicolas, on a pu voir Jean-Paul Belmondo, Muriel Robin, Elsa Zylberstein, Michel Drucker, Frédéric Beigbeder, Jean-Michel Ribes, Virginie Efira, Niel Schneider, Fanny Ardant, Catherine Frot ou encore Elie Semoun. 

On se souvient que c'est son fils Nicolas Bedos qui avait eu la lourde tâche d'annoncer la disparition du célèbre comédien et humoriste, le 28 mai dernier. "Il était beau, il était drôle, il était libre et courageux. Comme je suis fier de t'avoir eu pour père. Embrasse Desproges et Dabadie vu que vous êtes tous au Paradis", écrivait-il sur Instagram. Sa sœur Victoria a partagé quant à elle une lettre d'adieu émouvante dans le dernier numéro de Paris Match. "Dehors, il fait chaud, c'est presque l'été, mais j'ai froid, si froid de toi. Aussi froid que toi quand je suis venue te voir au funérarium, hier après-midi, et que j'ai posé un baiser sur ton front. (…) Je t'en veux papa, de ne plus être là. Et je pleure en écrivant cette phrase".

Guy Bedos sera ensuite inhumé en Corse dans l'intimité familiale, comme l'a dévoilé Nicolas Bedos dans une lettre sur France Inter. "On va t’emmener maintenant dans ton costume de scène, celui des sketchs et des revues de presse, des télés et des radios. (…) D’abord à l’église Saint-Germain. (…) Puis on t'envole en Corse dans ce village qui te rendait un peu ta Méditerranée d’Alger. On va chanter avec Izia et les Tao du Higelin, du Trenet, du Dabadie et Nougaro. On va te faire des violons, du mélodrame a cappella. Faut pas mégoter son chagrin". 


Rania Hoballah

Tout
TF1 Info