"Bienvenue à Brignoles !" : Amal et George Clooney officiellement résidents du Var

Delphine DE FREITAS
Publié le 22 juillet 2021 à 16h36
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

DÉMÉNAGEMENT – L’arrivée du couple dans le Sud de la France a été révélée jeudi 22 juillet par le maire de la commune, pas peu fier de compter parmi ses résidents de telles personnalités.

Des mois qu’ils parlaient de se rencontrer. Didier Brémont, le maire de Brignoles, a enfin pu échanger avec les plus célèbres de ses administrés. L’édile LR a partagé ce jeudi 22 juillet sur sa page Facebook une photo de lui bras dessus bras dessous avec Amal et George Clooney, heureux propriétaires d’une superbe demeure dans la ville du Var de 18.000 habitants.

"Bienvenue à Brigoles ! C’est désormais officiel, George et Amal Clooney sont résidents de notre belle commune. J’ai eu le plaisir de les rencontrer, sur leur invitation, au domaine du Canadel, où ils poseront prochainement leurs valises", a-t-il écrit en légende de ce cliché.

Un autre acquéreur affirme avoir acheté le domaine avant eux

Le couple, qui a aussi des pieds-à-terre en Californie, au lac de Côme et en Angleterre, passera une partie de l’année à une grosse demi-heure d’autres stars hollywoodiennes. Le créateur de Star Wars George Lucas possède le Château Margüi, à Chateauvert, tandis que les ex Angelina Jolie et Brad Pitt continuent toujours à produire du vin et de l'huile d'olive sur leur domaine de Miraval, à Correns. Les Clooney pourraient aussi être tentés par l’aventure du rosé avec leurs nouvelles vignes. Un secteur de vente que l’acteur connaît bien, lui qui a fait gonfler sa fortune en se séparant de sa marque de tequila Casamigos.

Lire aussi

Le domaine de Canadel abrite surtout une bastide provençale du 18e siècle de 940 m2 avec 172 hectares de terrain qui comptent lac, piscine, tennis et oliviers. Un havre de paix idéal à l’abri des regards pour laisser gambader leurs jumeaux de 4 ans Ella et Alexander. Le prix de cette tranquillité dans le Sud de la France ? 8 millions d’euros. Oui mais voilà, la vente a été contestée dès le mois de mars par un autre acquéreur qui assure l’avoir achetée avant les Clooney pour 6 millions d’euros. "Pour le cas où le vendeur passerait outre et vendrait néanmoins avec le concours d’un notaire le bien à une tierce personne, en l'occurrence M. Clooney, il règnera une incertitude sur le bien immobilier tant que le tribunal judiciaire de Draguignan n'aura pas tranché, c'est-à-dire dans un délai d'un an à quatre ans", avait alors expliqué à l'AFP Me Guy Azzarir, l'avocat du plaignant.  Un twist judiciaire que même les plus mauvais scénarios hollywoodiens n'auraient pu prévoir.


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info