Bill Cosby refuse de commenter les "vieilles accusations de viols"

Le service METRONEWS
Publié le 16 novembre 2014 à 20h06
Bill Cosby refuse de commenter les "vieilles accusations de viols"
L'essentiel

MISE AU POINT - Invité dans un studio de radio, l'acteur de la série culte n'a pas souhaité réagir aux accusations de viols dont il est l'objet depuis plusieurs semaines. Son avocat a estimé que les attaques étaient "vieilles et sans fondement".

Muré dans son silence. L’acteur et producteur Bill Cosby, 77 ans, héros d’une série très populaire aux Etats-Unis dans les années 80 et 90, ne répondra pas aux "vieilles allégations sans fondement" de viols qu’il aurait perpétrés pendant des années, a indiqué son avocat dimanche. Bill Cosby, célèbre pour son rôle dans la série Bill Cosby Show, a été accusé ces dernières semaines de viols et agressions sexuelles auxquelles il a refusé de répondre samedi – en secouant la tête à plusieurs reprises – alors qu’il était l’invité, pour un autre sujet, de la radio publique National Public Radio (NPR).

EN SAVOIR + >> "Bill Cosby est un violeur en série"

Il remercie ses fans pour leur soutien

Dimanche, dans une déclaration postée sur le site du comédien, son avocat John P. Schmitt a indiqué que son client ne réagirait pas à la vague d’accusations qui viennent de se faire jour. "Au cours des dernières semaines, des allégations vieilles d’une décennie et sans fondement sont revenues à la surface contre M. Cosby, indique le communiqué de l’avocat. Le fait qu’elles soient répétées ne les rend pas plus vraies. M. Cosby n’a pas l’intention de leur donner de la valeur en y répliquant", écrit l’avocat qui ajoute que le comédien "remercie ses fans pour tout leur soutien".

Bill Cosby, célèbre pour son rôle de père d’une sympathique famille noire dans le sitcom The Cosby Show, diffusé sur NBC entre 1984 et 1992, est au centre de l’attention des médias depuis qu’un comédien, Hannibal Buress, l’a qualifié de "violeur" lors d’un spectacle le mois dernier à Philadelphie (est), ville natale de l’acteur. Une jeune femme, qui avait 17 ans au moment des faits, s'est également confiée dans les colonnes du Daily Mail . "Mon seul espoir aujourd’­hui c’est que d’autres personnes qui ont été sexuel­le­ment abusées ne soient plus réduites au silence par des gens riches, célèbres et puis­sants. Si je peux aider ne serait qu’une personne, alors j’au­rais fait mon boulot.