Atteinte du syndrome de Gilles de la Tourette, Billie Eilish se confie sur son quotidien "épuisant"

Rania Hoballah
Publié le 25 mai 2022 à 12h13
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Invitée sur le plateau de David Letterman, la chanteuse de 20 ans est revenue sur le trouble neurologique dont elle souffre.
Marqué par de nombreux tics, elle a expliqué que son quotidien n'était pas de tout repos.

C'est un syndrome qui provoque souvent des moqueries. Lors de son passage sur le plateau de "Mon invité n’est plus à présenter" de David Letterman, Billie Eilish s'est confiée au sujet du syndrome de Gilles de la Tourette, dont elle est atteinte. Diagnostiquée à l'âge de 11 ans, l’interprète de Bad Guy avait déjà évoqué sa maladie il y a quelques années. 

"J'ai des tics toute la journée, c'est vraiment épuisant" a expliqué la jeune chanteuse de 20 ans. Maladie neurologique qui apparait fréquemment durant l'enfance, le syndrome de Gilles de la Tourette se caractérise par des tics moteurs ou des tics sonores. Il s'accompagne souvent de déficit de l’attention ou de troubles obsessionnels compulsifs.

Mes tics, je les ai transformés en amis

Billie Eilish

"C'est bizarre, je n'en parle pas du tout", a admis la lauréate de l'Oscar de la meilleure chanson pour No time to Die en 2022. "Le plus souvent, les gens rient pensant que j'essaie d'être drôle. Cette réaction m’offense toujours beaucoup et souvent, ils regardent autour d’eux en faisant mine de ne pas comprendre, et c’est à ce moment-là que je leur dis : 'J’ai la Tourette'". 

Billie Eilish a donné plus de détails. "Je n’ai jamais vraiment de tics, parce que les principaux tics que je fais constamment, tout au long de la journée, ça va être remuer l’oreille, lever le sourcil, claquer ma mâchoire ou encore fléchir mon bras ou mes muscles ici et là. Ce sont des choses que vous ne remarquerez jamais si je ne vous le dis pas", a-t-elle admis. "Je les ai transformés en amis, j'ai appris à leur faire confiance".

Billie Eilish connaît cependant des moments de répit lorsqu'elle monte à cheval ou quand elle chante. "Tant de gens en sont atteints et on ne le saura jamais. Quelques artistes se sont manifestés, mais restent minoritaires. Et je peux comprendre, je ne vais pas blâmer ceux qui ne veulent pas en parler", a conclu la jeune femme qui a décidé d'évoquer sa maladie au grand jour pour aider ceux qui en souffrent également. 


Rania Hoballah

Tout
TF1 Info