Choqué par la gifle assénée par Will Smith à son grand-frère, Kenny Rock s’en prend publiquement à l’acteur.
Dans une interview au "Los Angeles Times", il souhaite que l’Académie des Oscars retire son trophée à la star de "La Méthode Williams".
Selon lui, les excuses de l’ex-Prince de Bel Air lui ont été dictées par son entourage et ne sont pas sincères.

Kenny Rock n’était pas devant sa télévision durant la cérémonie des Oscars à Los Angeles, dimanche 27 mars. Il se trouvait même de l’autre côté de l’Amérique, dans le métro de Brooklyn, plus précisément, lorsqu’un ami lui a envoyé la vidéo de la gifle assénée par Will Smith à son grand-frère Chris. Depuis, cet acteur et entrepreneur de 42 ans a revu la scène des dizaines de fois, volontairement où à son insu puisqu’elle tourne en boucle sur les réseaux sociaux lorsqu’elle n’est pas rediffusée dans les JT et les talk-shows.

"Ça me rend de dingue de revoir cette scène encore et encore parce que ce que je vois un être cher se faire attaquer sans que je puisse rien y faire", explique-t-il dans une interview accordée au Los Angeles Times. Très remonté contre Will Smith, il estime que son grand frère "ne présentait aucune menace pour lui. Il n’a manifesté aucun respect pour lui et il l’a rabaissé devant les millions de gens qui regardaient cette émission".

Je suis persuadé que s’il avait su que Jada souffrait d’alopécie, il n’aurait pas plaisanté là-dessus
Kenny Rock

Si vous avez manqué le début du feuilleton qui passionne la planète people, rappelons que Will Smith est monté sur la scène du Dolby Theater après une blague de Chris Rock sur l'alopécie de son épouse, Jada, lui lançant qu’il avait "hâte de la voir dans GI Jane 2". "La blague était drôle", juge Kenny Rock. "Elle n’était pas hilarante, mais je suis persuadé que s’il avait su qu’elle souffrait d’alopécie, il n’aurait pas plaisanté là-dessus. Sauf qu’il ne savait pas."

Depuis la cérémonie, Chris Rock est remonté sur scène pour jouer son nouveau spectacle. "À un moment donné, je vais parler de cette merde", a-t-il lancé au public lors de la première à Boston. Le lendemain, il a fait taire plusieurs personnes qui scandaient des "Fuck Will Smith !". Mais officiellement, il n’a toujours pas accepté les excuses de celui qu'il côtoie depuis trois décennies. Âgé de 57 ans, il est l’aîné d’une famille de sept enfants. Comme lui, trois de ses frères, Kenny, Tony et Jordan, travaillent dans le showbiz. 

De son côté, l’Académie des Oscars a annoncé l’ouverture d’une enquête et sa volonté de sanctionner Will Smith. Devançant la décision qui doit tomber le 18 avril prochain, l’acteur a annoncé le week-end dernier qu’il démissionnait de la prestigieuse institution. Mais pour Kenny Rock, cette dernière doit aller plus loin en lui retirant la statuette qu’il a reçue pour La Méthode Williams et lui interdire de venir aux prochaines cérémonies.

"Les choses auraient été différentes s’il s’était excusé dès le début, lorsqu’il est monté sur scène et qu’il a pleuré en recevant son Oscar. Mais il ne l’a pas fait", souligne-t-il. C’est effectivement près de 24 heures après l’incident, dans un message posté sur Instagram, que Will Smith a présenté directement ses excuses auprès de Chris Rock. "Je voudrais publiquement te demander pardon, Chris. Ce que j'ai fait était déplacé et j'ai eu tort", a-t-il notamment écrit.

Ces excuses, "je ne les accepte pas parce que je pense qu’elles ne sont pas sincères", lance Kenny Rock. "Je pense que son attaché de presse et les gens qui travaillent sous ses ordres lui ont recommandé de le faire." Selon lui, Will Smith "aurait dû être expulsé" du Dolby Theater. "Je le juge responsable de ce qu'il s’est passé. Il aurait pu monter sur scène et faire tout ce qu’il voulait à mon frère. Ça aurait pu être bien pire."


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info