"Blonde" sur Netflix : Ana de Armas, envoûtant double de Marilyn Monroe dans un sublime teaser

par Delphine DE FREITAS
Publié le 16 juin 2022 à 17h33
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

L‘actrice cubaine, révélation du dernier James Bond, incarne l’icône des 50s et 60s devant la caméra d’Andrew Dominik.
Adaptation du roman de Joyce Carol Oates, le projet se présente comme une "relecture audacieuse de la trajectoire" de la jeune femme.
Le film, qui sera interdit aux moins de 18 ans, arrivera sur Netflix à la rentrée.

C'est l'un des films les plus attendus de l'année. Peut-être l'un des plus sulfureux aussi. Après avoir fait équipe avec Daniel Craig dans le dernier James Bond Mourir peut attendre, Ana de Armas se glisse dans la garde-robe glamour de Marilyn Monroe. Les premiers extraits de Blonde, dévoilés par la plateforme ce jeudi 16 juin, tendent à prouver que le choix de l’actrice cubaine était une évidence. En moins d’une minute, son visage glisse d’une émotion à l’autre d’une facilité déconcertante. Du rire aux larmes, elle illumine l’écran de la même manière que la légende qu’elle incarne. Sans noter que la ressemblance entre les deux femmes est déconcertante.

Il y a de quoi offenser tout le monde

Andrew Dominik, réalisateur

Blonde, écrit et réalisé par Andrew Dominik, est l’adaptation de l’autobiographie fictive de Marilyn Monroe signée Joyce Carol Oates. Netflix parle d'une "relecture audacieuse de la trajectoire personnelle" de la star, d'un "portrait imaginaire de l'actrice, chanteuse et mannequin des années 50-60 raconté à travers le prisme d'une société vouant un culte à la célébrité". "L’ambition d’Andrew Dominik était très claire dès le départ : mettre en scène le parcours de Marilyn Monroe en adoptant son point de vue à elle. Andrew souhaitait que les spectateurs comprennent non seulement ce que Marilyn pouvait ressentir en tant que star, mais aussi en tant que Norma Jeane. J’ai trouvé que c’était l’approche la plus courageuse, la plus décomplexée et la plus féministe sur la trajectoire de cette femme que j’aie jamais vue", explique Ana de Armas dans un communiqué de la plateforme.

Netflix

Il se murmure que le projet, qui devait sortir l'an dernier, a été repoussé pour mieux gommer des scènes de sexe jugées trop explicites par la plateforme. "C’est un film avec une morale mais il navigue dans des eaux très ambigues, parce que je ne pense pas que ce sera aussi clair et net que les gens veulent le voir. Il y a de quoi offenser tout le monde", prévient Andrew Dominik dans une interview à Vulture. Bobby Cannavale et Adrien Brody complètent le casting.

Lire aussi

Privé de sortie en salles en France, Blonde pourrait être présenté en avant-première lors de la Mostra de Venise à la fin de l’été. Il sera disponible sur Netflix le 23 septembre.


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info