Box-office : avec "Irréductible", Jérôme Commandeur redonne le sourire au cinéma français

Jérôme Vermelin
Publié le 6 juillet 2022 à 19h38, mis à jour le 6 juillet 2022 à 20h31
JT Perso

Source : JT 13h WE

Le premier film de Jérôme Commandeur réalise le quatrième meilleur démarrage de l’année pour un film français.
Une bonne nouvelle pour la production tricolore, après plusieurs semaines difficiles.
Tout en haut du box-office, c’est à nouveau "Top Gun : Maverick" qui mène la danse.

Une fois n’est pas coutume, c’est une comédie qui vient redonner des couleurs au cinéma français, après plusieurs semaines de disette au box-office. 

Avec 425.981 entrées en première semaine, dont 35.654 en avant-premières, la comédie Irréductible, filmée et interprétée par Jérôme Commandeur réalise le quatrième meilleur démarrage pour un film tricolore depuis le début de l’année. C’est un bon score pour l'humoriste qui fait ses débuts derrière la caméra, même s’il échoue au pied du podium.

Toujours un top 3 made in USA

Boosté par la Fête du cinéma, Top Gun : Maverick a encore déplacé les foules et reprend la première place. Avec 537.878 spectateurs en sixième semaine, le film de Joseph Kosinski cumule désormais 4,79 millions d’entrées et n’est plus qu’à quelques loopings des 5 millions qu’il devrait atteindre dès la semaine prochaine.

À la deuxième place, les dinosaures numériques de Jurassic World 3 tiennent le choc et attirent 478.742 spectateurs supplémentaires, pour un total de 2,86 millions d’entrées. Le top 3 est complété par le dernier Pixar, Buzz l’éclair. Ce spin-off de la saga Toy Story a enregistré 464.409 entrées en deuxième semaine et frôle désormais le million, avec 947.124 entrées.

Lire aussi

Derrière Irréductible à la quatrième place, on retrouve Elvis de Baz Luhrmann avec 311.924 entrées supplémentaires, pour un total de 655.520 spectateurs. Débuts plus modestes en revanche pour les deux autres nouveautés françaises. La Traversée de Varante Soudjian avec Alban Ivanov enregistre 190.000 entrées tandis que Arthur, malédiction, la dernière production Luc Besson, cale à 120.000 spectateurs.


Jérôme Vermelin

Tout
TF1 Info