Box-office : les spectateurs sont de retour au cinéma… et ils vont voir des films français

par Jérôme VERMELIN
Publié le 2 novembre 2022 à 13h38
JT Perso

Source : JT 13h WE

Les salles obscures ont enregistré plus de 14 millions de spectateurs en octobre, un record cette année.
Malgré une baisse globale de 30% depuis le début de l’année, la fréquentation commence donc à reprendre des couleurs.
Une tendance qui s’explique en partie par le succès de plusieurs films français comme "Novembre" et "Simone".

La ministre de la Culture est venue annoncer la bonne nouvelle en personne, ce mercredi 2 novembre matin sur RTL : avec plus de 14 millions de spectateurs en octobre, les salles obscures signent leur fréquentation record depuis le début de l’année. "C'est deux fois plus qu'au mois de septembre. C'est le meilleur chiffre depuis le début de l'année", s’est réjouie Rima Abdul Malak au micro de la station. "On a une bonne dynamique avec les vacances de la Toussaint et de bons films sur les écrans", a-t-elle ajouté.

Si le blockbuster Black Adam trône au sommet du box-office avec 1 million d’entrées en moins de deux semaines, un score que vient également d’atteindre le film d’horreur américain Smile, le cinéma français est lui aussi à l’origine de ce regain de fréquentation. Après le carton de Bac Nord l’an dernier, le réalisateur Cédric Jimenez récidive avec Novembre, sa fiction sur la traque des auteurs des attentats de 2015. Le film emmené par Jean Dujardin et Sandrine Kiberlain cumule déjà plus de 1,6 million d’entrées. 

Et pourtant il n'y avait pas James Bond

Le public est également au rendez-vous pour découvrir Simone, le biopic sur Simone Veil réalisé par Olivier Dahan avec Elsa Zylberstein qui a franchi la barre du million de spectateurs le week-end dernier. Si Jack Mimoun, de et avec Malik Bentalha, est en dessous des attentes avec 500.693 entrées, L’Innocent de Louis Garrel crée la surprise grâce à un excellent bouche-à-oreille qui lui permet de gagner 215 écrans en troisième semaine et de cumuler 451.253 entrées.

Il faut également souligner qu’avec 14 millions d’entrées en octobre, les salles françaises font aussi bien qu’en octobre 2021, un mois qui avait bénéficié du démarrage en trombe de Mourir peut attendre, le dernier James Bond avec Daniel Craig. Un an plus tard, le même score est atteint avec des films très variés et de plusieurs nationalités différentes, puisque même Sans Filtre, la Palme d’or du Suédois Ruben Östlund, a déjà attiré 440.000 entrées. Un score supérieur à son précédent film, déjà couronné à Cannes en 2017, The Square.

Lire aussi

Depuis le début de l’année, les salles enregistrent une baisse de fréquentation moyenne de 30% par rapport à 2019, la dernière année sans Covid. Une désaffection qui s'explique en grande partie par de nouvelles habitudes de consommation, avec la montée en puissance des plateformes. La hausse enregistrée en octobre pourrait encore se confirmer avec les sorties du Marvel Black Panther : Wakanda Forever, le 9 novembre, et surtout de Avatar : la voie de l’eau, de James Cameron, le 14 décembre.


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info