#FreeBritney : Britney Spears enfin libérée de sa tutelle

Britney Spears accuse son père d’extorsion

Delphine DE FREITAS
Publié le 1 septembre 2021 à 12h39
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

ÉNIÈME ROUND - L’avocat de la chanteuse a à nouveau appelé à la démission immédiate de Jamie Spears de son rôle de tuteur. Il affirme que le père de sa cliente lui réclame près de 2 millions de dollars pour se mettre en retrait.

Le bras de fer continue. Et n’a jamais été aussi animé depuis que Matthew Rosengart a repris en main le dossier pour Britney Spears. L’avocat de la popstar, déterminé à la libérer du régime de tutelle qui régit sa vie depuis 13 ans, a déposé une énième requête devant la justice demandant la suspension immédiate de Jamie Spears. 

Un départ qui pourrait être officiellement décidé par le tribunal lors de la prochaine audience du 29 septembre. Mais le représentant de la chanteuse souhaite accélérer les choses. "Monsieur Spears devrait démissionner maintenant, aujourd’hui, avant d’être suspendu. Ce serait juste et décent", insiste-t-il auprès du magazine People.

À la mi-août, Jamie Spears s’est dit "disposé à se mettre en retrait le moment venu". Le septuagénaire souhaite régler des questions encore en suspens pour assurer "une transition ordonnée" avec son successeur. Sauf que l’avocat de Britney Spears qualifie les conditions imposées par le patriarche d'"inappropriées et d’inacceptables". Le chef du clan Spears réclame notamment le paiement de son dernier chèque pour payer ses propres avocats ainsi que l’ancienne "business manager" de sa fille. Montant total ? Près de 2 millions de dollars, selon TMZ. Un chantage financier que n’a pas hésité à dénoncer Matthew Rosengart.

Lire aussi

"Britney Spears ne sera pas harcelée ou extorquée  par son père", prévient-il auprès de People. "Monsieur Spears n’a pas non plus le droit d’essayer de retenir sa fille en otage en imposant les conditions de son retrait. Il ne s’agit pas de lui mais de l’intérêt de sa fille qui, juridiquement, exige son retrait", insiste-t-il. Il souligne que ces conditions "révèlent les vraies motivations" du père de la chanteuse, à savoir "recevoir de gros paiements financiers". Il rappelle aussi que le changement de tuteur est essentiel pour le bien-être de la jeune femme de 39 ans, qui devant le tribunal avait dénoncé une "tutelle abusive".


Delphine DE FREITAS

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info