#FreeBritney : Britney Spears enfin libérée de sa tutelle

"Les mensonges doivent cesser" : le père des fils de Britney Spears contre-attaque avec des vidéos

Delphine DE FREITAS
Publié le 11 août 2022 à 12h12
JT Perso

Source : JT 20h WE

Les relations entre Britney Spears, son ex et leurs enfants ont pris un peu plus de plomb dans l’aile cette nuit sur les réseaux sociaux.
Quelques jours après avoir donné une interview au "Daily Mail", Kevin Federline a publié sur Instagram des vidéos dans lesquelles la popstar semble crier sur ses ados.
"Ce n’est même pas le pire", dit-il.

Cette semaine aurait dû être dédiée à son grand retour à la musique après six ans d’absence. Mais c’est bien un énième épisode de son feuilleton familial qui risque de cristalliser l’attention. Alors que Britney Spears s’apprête à dévoiler "Hold me closer", sa reprise, en duo avec Elton John, de "Tiny Dancer", sa relation avec ses fils se retrouve au cœur d’une guerre de communication lancée le week-end dernier par leur père. Silencieux pendant une décennie, Kevin Federline raconte dans le Daily Mail que Sean Preston et Jayden James, 16 et 15 ans, "ont décidé de ne pas voir leur mère pour le moment" et de ne pas assister à son mariage avec Sam Asghari, en juin.

Elle a "le cœur brisé" de ne plus voir ses fils

Il justifie leur choix par le fait que Britney Spears multiplie notamment les photos explicites où elle apparaît dénudée sur ses réseaux sociaux. La principale intéressée s’est dite "attristée d’entendre" son ex parler publiquement de sa relation avec ses fils. "À ce que je sache, élever des adolescents n’est jamais facile. Je suis préoccupée par le fait que leur raison soit Instagram. Ça date de bien avant Instagram. Je leur ai tout donné. Un seul mot : blessant", a-t-elle répondu. Son époux, Sam Asghari, a lui dénoncé une prise de parole "irresponsable", avançant que Kevin Federline avait été en faveur de la mise sous tutelle de la chanteuse, il y a 13 ans.

Britney Spears en a remis une couche ce mercredi 11 août dans un post Instagram supprimé depuis. "La situation aurait dû être gérée à 100% en privé et absolument pas en ligne", martèle-t-elle, se souvenant des visites de ses fils, qu’ils ont réduites à un seul jour par semaine, contre deux à trois jours auparavant. "Je sais que c’est difficile de gérer les adolescents à cet âge mais bon, il y a être impoli et être haineux. Ils venaient chez moi, passaient la porte, allaient directement dans leur chambre et s'enfermaient", dit-elle. Elle accuse Kevin Federline d’utiliser son passé contre elle et assure avoir "le cœur brisé" par l’attitude de ses enfants.

Bien que la chanteuse ait effacé son message de quatre pages, il est passé sous les radars de son ex-mari qui a répliqué dans la nuit avec sa propre publication. La seule de son propre compte suivi par 50.000 personnes. "Je ne peux pas rester impassible et laisser mes fils être accusés de cette manière après ce qu’ils ont traversé. Bien que ça fasse mal, nous avons décidé en tant que famille de poster ces vidéos que les garçons ont filmées quand ils avaient 11 et 12 ans. Ce n’est même pas le pire. Les mensonges doivent cesser. J’espère que nos enfants grandiront pour être meilleurs que ça", note-t-il en légende de trois clips qui semblent avoir été enregistrés à l’insu de la jeune femme.

T’as perdu la tête ou quoi ?

Britney Spears à l'un de ses fils

Dans la première vidéo, Britney Spears s’emporte contre l’un de ses fils qui se trouve dans sa chambre. "C’est chez moi ici", lance-t-elle, ajoutant qu’elle souhaitait leur mettre de la crème sur le visage. "Vous avez intérêt à commencer à me respecter, c’est clair ? Vous devez tous commencer à me traiter comme une femme qui a de la valeur", insiste-t-elle. La deuxième vidéo, divisée en deux, a été captée dans une voiture en marche. "T’as perdu la tête ou quoi ? (…) Tu me choques et je ne sais pas quoi faire. Tu me fais peur parce que tu es bizarre et que tu es en pleine puberté. Et je ne sais pas quoi dire. Mais ça m’importe plus que tu le crois", crie-t-elle à l’un de ses fils qui est rentré dans un magasin sans chaussures.

Lire aussi

Interrogé par Page Six, l’entourage de Britney Spears s’est indigné par la publication de ces vidéos. "C’est horrible, Kevin est dégoûtant. Il fait de ses enfants une arme en postant ces vidéos. Mais dans ces vidéos, Britney n’est qu’une mère", insiste une source. La chanteuse, elle, s’est contentée d’un post cryptique au sujet d’une partie d’échecs. Reine de la pop, parviendra-t-elle mettre son ex échec et mat ? 


Delphine DE FREITAS

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info