Le célèbre rockeur américain de 73 ans est contraint de renoncer à ses concerts prévus aux États-Unis en septembre.
Son équipe révèle que les médecins lui ont diagnostiqué les symptômes d'un ulcère à l'estomac.
Le Boss, qui a déjà entamé un traitement adéquat, promet de remonter sur scène le plus vite possible.

C’est le "Boss" du rock'n’roll, spécialiste des concerts marathons de plus de trois heures. Bruce Springsteen, 73 ans, annonce être contraint de reporter ses concerts prévus aux États-Unis en septembre en raison de "symptômes d’un ulcère à l’estomac". Dans un communiqué, son équipe précise qu'il suit un traitement pour cette maladie et que ce sont ses conseillers médicaux qui lui ont recommandé de prendre cette décision qui lui "brise le cœur". Il promet toutefois d’être "de retour très bientôt". 

En tournée depuis le début de l'année avec ses musiciens du "E Street Band", Bruce Springsteen avait déjà annulé deux dates en août pour cause de "maladie", sans en préciser alors la nature. Sur scène, il interprète ses tubes mythiques comme "Born in the USA", "Dancing in the Dark" et "Streets of Philadelphia" mais aussi les titres de son dernier album, Only the Strong Survive, une collection de reprises soul et R’n’B parue en 2022.

Millionnaire, mais pas retraité

Depuis le début de sa carrière, le natif du New Jersey a vendu plus de 140 millions d’albums dans le monde et décroché 20 Grammy Awards, deux Golden Globes, un Oscar et une récompense spéciale aux Tony Awards. En 2021, il a cédé l’intégralité de ses droits musicaux pour la bagatelle d’un demi-milliard de dollars à la major Sony Music, à l’instar d'autres stars de la musique comme Bob Dylan, les Red Hot Chili Peppers et même des plus jeunes comme Taylor Swift et Justin Bieber.

"Ces 50 dernières années, les hommes et les femmes de Sony Music m'ont traité avec le plus grand respect", avait déclaré le chanteur dans le communiqué. "Je suis enchanté que mon héritage continue d'être protégé par une entreprise et des gens que je connais et en qui j'ai confiance", ajoutait-il. Un méga deal qui ne l’a pas empêché de continuer à se produire sur scène, bien au contraire.


Jérôme VERMELIN avec AFP

Tout
TF1 Info