Cancer de Charles III : le roi s'exprime pour la première fois depuis l'annonce de sa maladie

par F.S. avec AFP
Publié le 11 février 2024 à 7h26

Source : TF1 Info

Charles III a débuté lundi un traitement contre une forme de cancer qui n'a pas été précisée.
Une information qui a provoqué une vague de messages d'encouragements à travers le monde.
Ce samedi, le souverain a remercié tous ces soutiens dans un communiqué.

Il ne s'était plus exprimé depuis l'annonce de son cancer, le lundi 5 février. Moins d'une semaine après, le roi Charles III a présenté samedi ses "plus sincères remerciements" aux personnes lui ayant adressé des "messages de soutien et des bons vœux".

Un message pour ses soutiens et pour le corps médical

"Comme le savent tous ceux touchés par un cancer, des pensées bienveillantes comme celles-ci constituent les plus grands des réconforts et des encouragements", a écrit le souverain de 75 ans dans son premier communiqué depuis le diagnostic de son cancer. Au-delà d'adresser un message à ses soutiens, le roi a également tenu à saluer le corps médical et son travail de prévention. "Il est également réconfortant d'entendre dans quelle mesure le fait d'avoir partagé mon diagnostic a aidé à favoriser la sensibilisation du grand public", a-t-il souligné dans le communiqué publié sur le site internet et le compte X de la famille royale britannique. 

Selon Charles III, son diagnostic a aussi permis de "mettre en lumière le travail de toutes ces organisations qui soutiennent les patients atteints de cancer et leurs familles à travers le Royaume-Uni et le reste du monde." "Mon admiration de toujours pour leur soin et leur dévouement inlassables est d'autant plus grande que j'en fais personnellement l'expérience", ajoute le message signé "Charles R.". 

Moins de 18 mois après avoir accédé au trône, le souverain a débuté lundi son traitement contre une forme de cancer qui n'a pas été précisée. On sait que la maladie a été détectée lors d'une intervention récente pour une hypertrophie bénigne de la prostate, mais qu'il ne s'agit pas d'un cancer de la prostate. S'il va poursuivre certaines de ses fonctions administratives, il va s'absenter de la vie publique pour une durée indéterminée.


F.S. avec AFP

Tout
TF1 Info