Casting, décors, intrigues… Ce que réserve le retour de "Plus belle la vie" sur TF1 ce 8 janvier

Publié le 26 décembre 2023 à 14h09, mis à jour le 8 janvier 2024 à 13h50

Source : Bonjour !

Près de 20 ans après son lancement, le feuilleton culte ouvre un nouveau chapitre dès le 8 janvier à 13h40 sur TF1.
Une suite à l’environnement renouvelé, dans lequel évolueront personnages emblématiques et nouveaux visages.
Ces épisodes inédits seront disponibles en streaming sur la plateforme TF1+.

Beaucoup n’étaient "vraiment rien sans elle" depuis la diffusion de son dernier épisode en novembre 2022. Les paroles du générique historique de Plus belle la vie résonnent de nouveau à partir du 8 janvier à 13h40 sur TF1 et sur la plateforme TF1+ avec une suite qui promet d’être "encore plus belle". Un rendez-vous quotidien, du lundi au vendredi, qui remet en marche le feuilleton le plus long de la télévision française. "C’est la saison 1 d’une série qui a quand même 18 ans, on ne peut pas faire comme si l’héritage n’avait pas existé", explique la productrice Clémentine Planchon. À commencer par l’organisation.

Plus belle la vie, encore plus belle, c’est un épisode tourné par jour. Auteurs, techniciens, acteurs… Les équipes ont été renouvelées à moitié. Au total, ce sont entre 200 à 250 personnes qui sont mobilisées au quotidien. La machine a été relancée en août. "Il y a trois mois, c’était vide", glisse la production qui nous a ouvert les portes des studios de la Belle de Mai, lieu de tournage historique du feuilleton, au début du mois de décembre.  

Le point de départ

Pour le point de départ : le quartier du Mistral, où ont évolué les personnages nés sur France 3 pendant près de 20 ans, a disparu après des effondrements. Ses habitants ont élu domicile non loin, toujours dans le Panier fictif de Marseille. Plus belle la vie, encore plus belle s’ouvre alors que Thomas (Laurent Kérusoré), Kilian (Tim Rousseau) et Barbara (Léa François) inaugurent le Mistral, leur nouveau bar. Mais la soirée tourne mal lorsque l’un des convives s’écroule, victime d’une possible intoxication qui va vite susciter la paranoïa chez tout le monde.

Nedim Imre / CAPA Pictures / TF1

Le même ADN

Plus belle la vie a révolutionné le petit écran en mettant en lumière des problématiques de société encore jamais évoquées à la télévision. Le premier mariage gay dans une série française, c’était chez elle par exemple. Sa suite compte bien emprunter la même voie avec un mot clé : "La proximité". "On va rester sur des histoires au plus près du quotidien des téléspectateurs, avec la même volonté de coller à l’actualité et des intrigues policières teintées de cette vie de quartier", assure Stéphanie Brémond, directrice générale adjointe en charge des feuilletons quotidiens et des séries longues de Newen. Les premiers épisodes aborderont notamment la précarité étudiante.

Les piliers

Près de la moitié du casting d’origine redonne vie aux personnages iconiques de Plus belle la vie. Après le décès de leur père Roland, les demi-frères Thomas Marci (Laurent Kérusoré) et Kilian Corcel (Tim Rousseau) se sont associés pour lancer le bar le Mistral, où travaille avec eux Barbara Evenot (Léa François). Le public retrouvera aussi Gabriel Riva (Joakim Latzko), le mari de Thomas, Léa Nebout (Marie Hennerez) et sa mère Babeth (Marie Réache) au sein du cabinet médical. 

Mirta Torres (Sylvie Flepp) n’est plus à l’accueil de son hôtel le Select, mais derrière celui d’une résidence étudiante qu’elle gère avec sa femme Yolande Sandré (Élisabeth Commelin). Parmi les locataires, les spectateurs retrouveront Nisma Bailly (Ella Philippe) et Jules Langlois (Val Duclaux). Au commissariat, Jean-Paul Boher (Stéphane Hénon) mène toujours l’enquête avec Ariane Hersant (Lola Marois) et Patrick Nebout (Jérôme Bertin). Quant à Blanche Marci (Cécilia Hornus), Luna Torres (Anne Décis) et Éric Norman (Régis Maynard), ils vont collaborer au sein d’une association dont on ne sait pour l’instant rien.

Les invités

Ils reviennent, eux aussi, mais uniquement le temps de la première arche narrative. Francesco Ibaldi (Emanuele Giorgi) est le client du Mistral qui sera victime de l’intoxication lors de la soirée d’ouverture. Il sera accompagné de sa femme Estelle Cantorel (Elodie Varlet) qui retrouvera par la même occasion le grand amour de sa vie, Djawad Sangha (David Baïot).

Thomas BRAUT / NEWEN / TF1

Les petits nouveaux

Le public découvrira Aya Konaté (Johanna Boyer), la demi-sœur de Djawad qui seconde Barbara dans les cuisines du Mistral. Steve Brudet (Florian Abboud), étudiant en informatique, et Morgane Tanguy (Jade Pradin), la petite-nièce de Yolande, poseront leurs valises à la résidence Massalia. Les rangs de la police se renouvellent aussi avec à leur tête une nouvelle commissaire, Meïline Liao (Moon Dailly), qui sera épaulée par une nouvelle recrue, Samuel Gayet (Iñaki Lartigue), le cousin de Gabriel Riva. Jennifer Maseron (Diane Dassigny) sera la secrétaire du cabinet médical. Une nouvelle famille s’installe aussi dans le quartier. Cheffe d’entreprise, Vanessa Kepler (Agathe de la Boulaye) arrive avec son fils avocat Ulysse (Jérémy Charvet) et sa fille Ophélie (dont l’interprète n’a pas encore été dévoilée).

Un "terrain de jeu" repensé

À l’arrêt de Plus belle la vie, tous les décors ont été détruits. Alors, il a fallu tout repenser pour cette suite, dont les espaces sont sortis de terre en trois mois. Le Mistral, le commissariat et le cabinet médical se situent autour d’une même place, dont les extérieurs sont tournés dans le village d’Allauch, sur les hauteurs de Marseille. Pour tout ce qui est intérieur, direction les studios de la Belle de Mai. 

C'est le plus grand décor de la suite de "Plus belle la vie" sur TF1 : la Résidence Massilia, où vivent des étudiants et des jeunes actifs, sera dirigée par Mirta Torres (Sylvie Flepp, à gauche), l'ancienne patronne de l'hôtel le Sélect.
C'est le plus grand décor de la suite de "Plus belle la vie" sur TF1 : la Résidence Massilia, où vivent des étudiants et des jeunes actifs, sera dirigée par Mirta Torres (Sylvie Flepp, à gauche), l'ancienne patronne de l'hôtel le Sélect. - © NEDIM IMRE / NEWEN / TF1

La résidence Massalia, particulièrement impressionnante avec ses 450 m² sur 4 m de haut, est "le plus riche et le plus grand" des décors de ce nouveau Plus belle la vie. Une ancienne savonnerie réhabilitée pour créer des espaces de vie atypiques. Seul un décor, celui de l’association, n’a pas encore été pensé, car il n’apparaîtra pas tout de suite à l’écran.

>> Plus belle la vie, encore plus belle - dès le 8 janvier sur TF1 à 13h40 et TF1+, découvrez chaque jour en avant-première et en exclusivité les deux prochains épisodes dans l’offre premium de TF1+.


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info