Catherine Deneuve : la perte de sa sœur, le plus grand drame de sa vie

par Sabine BOUCHOUL
Publié le 8 octobre 2016 à 19h55
Catherine Deneuve : la perte de sa sœur, le plus grand drame de sa vie

Source : COLLET GUILLAUME/SIPA

EMOTION - Dans une interview accordée à Madame Figaro, l'actrice Catherine Deneuve revient sur l'accident tragique qui a causé la mort de sa soeur, Françoise Dorléac. Pour elle, il s'agit du plus grand drame de sa vie.

Le 26 juin 1967, Catherine Deneuve perdait sa sœur, Françoise Dorléac. L’actrice, âgée de 25 ans, décédait des suites d’un tragique accident de voiture. Cinquante ans après, dans une longue interview accordée à Madame Figaro, Catherine Deneuve revient, avec émotion, sur ce qu’elle qualifie d'être "le plus grand drame de ma vie".

La comédienne qui a reçu le prix Lumière 2016 reste toujours marquée par la disparition de sa sœur. Cependant, elle estime que c’est moins difficile d’évoquer son souvenir depuis qu’elle a donné une interview pour le documentaire Elle s’appelait Françoise réalisé par Anne Andreu. Toutefois, ce documentaire "ce n’est pas ce qui a continué à la faire vivre". Et de poursuivre : "elle a toujours de très nombreux fervents admirateurs - ce qui me touche beaucoup -, elle est restée très présente et très actuelle. Elle était tellement moderne avec ses jeans et ses chemises blanches ouvertes… Sa disparition reste le grand drame de ma vie, c’est la chose la plus douloureuse que j’aie vécue ".

"Nous étions proches, complices"

Les deux sœurs étaient toutes deux actrices, mais Catherine Deneuve refuse de dire qu’il y avait une quelconque concurrence entre elles. "Nous étions proches, complices". 

La comédienne s’interroge également sur le probable futur de sa sœur, si elle avait survécu à son accident de voiture : "je me demande quelle actrice elle serait aujourd’hui, comment elle serait physiquement, si elle aurait continué le cinéma ou adopté le théâtre comme point d’ancrage. Je me demande aussi si nos rapports seraient restés les mêmes. Oui, cela me traverse l’esprit de temps en temps".


Sabine BOUCHOUL

Tout
TF1 Info