"West Side Story" interdit dans plusieurs pays arabes à cause d’un personnage transgenre

Jérôme Vermelin
Publié le 7 décembre 2021 à 11h39
JT Perso

Source : Sujet Digital LCI

L'essentiel

CENSURE – L’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis ou encore le Qatar ne diffuseront pas le nouveau film de Steven Spielberg dans leurs cinémas. En cause ? La présence d’un personnage transgenre incarné par le comédien non-binaire Iris Menas.

West Side Story trop woke pour les pays du Golfe ? The Hollywood Reporter révèle que le film de Steven Spielberg, nouvelle adaptation de la célèbre comédie musicale de Broadway, ne sortira pas en Arabie Saoudite, aux Émirats Arabes Unis, au Qatar, à Bahreïn, à Oman et au Koweït. 

Plusieurs sources régionales ont indiqué au magazine professionnel américain que cette décision des autorités locales serait liée à la présence à l’écran de Anybodys, un personnage transgenre incarné par le comédien non-binaire Iris Menas. Dans le film de Robert Wise et Jerome Robbins en 1961, Anybodys était un "tomboy", un garçon manqué joué par la comédienne Susan Oakes.

Un précédent avec "Les Éternels"

Pour les pays arabes, cette évolution ne passe clairement pas. The Hollywood Reporter précise ainsi qu’en Arabie Saoudite et au Koweït, le film n’a pas obtenu de visa de sortie. Dans les autres pays, les autorités locales ont demandé à Disney de couper les scènes où le personnage apparaît, ce que le studio a poliment refusé.

West Side Story n’est pas le premier blockbuster hollywoodien à être retoqué à l’entrée de ces pays où l’homosexualité est interdite. En novembre dernier, le film de superhéros Les Éternels avait subi le même sort, notamment en raison du baiser entre deux personnages gay interprétés par les comédiens Brian Tyree Henry et Haaz Sleiman.