Les Promesses : au cinéma le 26 janvier

Trois bonnes raisons d’attendre "Les Promesses" avec Isabelle Huppert

Jérôme Vermelin
Publié le 11 janvier 2022 à 11h33
JT Perso

Source : Sujet Digital LCI

L'essentiel

PREVIEW – En salle le 26 janvier, "Les Promesses" de Thomas Kruithof met en scène Isabelle Huppert en élue locale, confrontée à un cruel dilemme à un moment charnière de sa carrière. Un thriller intime et politique troublant, à l’approche de la présidentielle.

Il était une fois dans le 93. Clémence, une maire en fin de mandat, lutte pour que Les Bernardins, une cité insalubre, soit intégrée au grand plan de rénovation urbaine que prépare l’Élysée. Face aux marchands de sommeil, et aux habitants qui ne croient plus à la puissance publique, elle peut compter sur le soutien de Yazid, son fidèle chef de cabinet. Jusqu’au jour où une proposition inattendue vient tout bouleverser. En salle le 26 janvier, Les Promesses est un thriller qui tombe à pic...

Parce que c’est la politique autrement

Après La Mécanique de l’ombre, qui explorait l’univers des services secrets, le réalisateur Thomas Kruithof a choisi de raconter l’envers du décor de la politique. De la gestion locale, au plus près du terrain, aux jeux de pouvoirs des palais parisiens, Les Promesses offre un regard aussi instructif que savoureux sur le quotidien de ces hommes et femmes qui, pour certains, s’activent afin d’obtenir nos voix dans quelques semaines.

Parce que c’est un vrai film à suspense

On dit que souvent que la vie politique est un univers impitoyable. Et qui ressemble, au fond, à un grand thriller en temps réel. Les discussions de couloirs, les faux semblants, les choix personnels, les pulsions humaines… Dans Les Promesses, Thomas Kruithoff se focalise sur tous ces petits moments qui font, au bout du compte, basculer une décision qui change des vies. Sa mise en scène se met au diapason, directe et sans fioriture, afin d'embarquer le spectateur dans ce grand tourbillon aussi brutal qu’imprévisible.

Parce que son duo de stars est bluffant

C’est la "reine" du cinéma français. Après s’être transformée en dealer improvisée dans La Daronne, l’un des plus beaux succès de sa carrière, Isabelle Huppert étonne encore en élue locale, à une étape charnière de sa vie de femme et d’élue. À ses côtés, Reda Kateb apporte finesse et conviction à son personnage de fidèle serviteur, tiraillé entre le devoir et les sentiments. Un duo majeur, l’un des plus beaux de ce début d’année 2022 au cinéma.

>> Les Promesses de Thomas Kruithof. Avec Isabelle Huppert, Reda Kateb, Naidra Ayadi. 1h38. En salles le 26 janvier