Sorti mercredi dernier en France, le film "Super Mario Bros" a déjà attiré plus de 1,3 millions de spectateurs.
Dans le monde entier, cette adaptation du célèbre jeu vidéo signe le meilleur démarrage de tous les temps pour un film d'animation.
En réunissant petits et grands, Nintendo et le studio Illumination ont visiblement trouvé la formule magique pour exploser tous les records.

C'est un décollage à défriser les moustaches ! Sorti depuis bientôt une semaine dans 70 pays, l’adaptation du célèbre jeu vidéo japonais Super Mario Bros est en train de faire tomber tous les records pour un film d’animation. Distribué par la major américaine Universal, il a déjà engrangé 375,6 millions de dollars de recettes en cinq jours, le meilleur démarrage de l’année devant le dernier Marvel Ant-Man et la Guêpe : Quantumania.

C'est aussi le meilleur démarrage de tous les temps pour un film d’animation devant La Reine des Neiges 2 et ses 358 millions de dollars de recettes sur la même période en novembre 2019. Avant la pandémie de Covid et une période qui a durablement plombé les comptes du cinéma en salles. En France, il a déjà séduit plus de 1,3 million de spectateurs de mercredi à dimanche, loin devant Les Trois Mousquetaires.

Un deuxième épisode bientôt annoncé ?

En misant sur un personnage populaire depuis plusieurs décennies – le premier jeu date de 1985 – les producteurs ont, semble-t-il, trouvé la bonne formule pour réunir les petits et les grands dans les salles obscures. Et de façon générale les adultes qui ont gardé une âme d’enfant. "Le film est basé sur un personnage incroyable, adoré par différentes générations de spectateurs", résume dans Variety Veronila Kwan Vanderberg, la patronne de la distribution d’Universal Pictures International qui ne devrait pas tarder à annoncer une suite.

Si les ventes des différents jeux vidéo mettant en scène Mario, Luigi et leurs amis n’ont jamais faibli au fil des années – il s’agit de la franchise la plus lucrative de l’Histoire dans ce domaine - porter leurs aventures à l’écran n’a pas toujours été une évidence. Sortie en 1993, la version en "live action" avec Bob Hoskins, John Leguizamo et Dennis Hopper avait connu un flop mémorable, refroidissant les producteurs pour un bon moment.

Cette fois, la firme japonaise s’est tournée vers Illumination, le studio d’animation américain qui enchaîne les succès à l’image de la saga Moi, Moche et Méchant. Écrit par Matthew Fogel, le scénariste des Minions 2, et réalisé par Aaron Horvath et Michael Jelenic, deux spécialistes du dessin animé pour enfants, Super Mario Bros bénéficie d’un savoir-faire éprouvé en la matière. Mais aussi de la vague nostalgique sur laquelle surfe Hollywood, du récent Top Gun : Maverick au prochain Indiana Jones 5.

Avec un tel démarrage, tous les espoirs sont permis. Super Mario Bros semble en mesure de devenir le plus grand succès de tous les temps pour les studios Illumination en dépassant Les Minions et ses 1,1 milliard de recettes en 2015. Mais rien ne dit que le petit plombier à la salopette bleue n'ira pas tutoyer Le Roi Lion de 2019, champion "all time" du cinéma d'animation avec 1,6 milliard de recettes.


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info