Brad Pitt, tueur un peu gauche dans "Bullet Train" : "Il s’en sort à chaque fois à la Forrest Gump"

Delphine DE FREITAS
Publié le 2 août 2022 à 17h13
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

L’acteur américain de 58 ans incarne le bien nommé Coccinelle dans un film sanglant et délirant, au cinéma ce mercredi 3 août.
Un huis-clos à toute vitesse qui fait voyager ensemble plusieurs tueurs dans un train japonais.
Infatigable, il a effectué lui-même une partie de ses cascades sous l’œil du réalisateur David Leitch qui a longtemps été sa doublure pour les scènes d’action.

Il nous souhaite d’avance bon courage avant que ne démarre l’interview. Car Brad Pitt, entouré de ses camarades Aaron Taylor-Johnson et Brian Tyree Henry, était d’humeur taquine au moment d’assurer la promotion de Bullet Train. Le sourire qui fait fondre Hollywood depuis 35 ans n’a pas quitté son visage pendant sa semaine de rendez-vous médiatiques en Europe. De quoi correspondre avec l’image de mec ultra cool qui lui colle à la peau. Son personnage dans Bullet Train l’est beaucoup moins. Même s’il porte le bob comme personne.

Brad Pitt retrouve les cinémas ce mercredi 3 août dans le costume d’un tueur pas franchement aguerri. Et pourtant terriblement efficace. Quand on lui demande quelle est la meilleure arme de son personnage, il nous répond en riant : "Son intelligence ?" avant de souligner "sa capacité à se sortir de toutes les situations à la manière de Forrest Gump".  Le bien nommé Coccinelle martèle qu’il a "une poisse légendaire" mais s’en sort effectivement toujours comme un chef. De retour au travail pour une première mission après une longue absence, il se retrouve piégé dans un train à grande vitesse entre Tokyo et Kyoto avec d’autres tueurs professionnels. Sans savoir qui cherche des poux à qui.

Le voyage secoue, forcément, entre vannes faciles et giclées de sang au milieu de wagons ultra stylisées reconstitués en studio. "J’aime surprendre les gens et je n’ai pas peur de mélanger la comédie, le drame, l’action et la violence des comic books. Je pense que les gens vont au cinéma pour qu’on les fasse voyager et pour s’échapper parfois", note David Leitch, conducteur de ce train fou derrière sa caméra. Sa route croise celle de Brad Pitt une première fois en 1999 sur le plateau de Fight Club. Alors cascadeur, il double l’acteur à l’écran dans les scènes de combat les plus complexes.

Quand on s’est revu pour son apparition dans "Deadpool 2", il m’a dit "Mec, j’adore 'Atomic Blonde'". Je me suis dit "Vraiment ?"

David Leitch sur Brad Pitt

David Leitch sera l’ombre de Brad Pitt pendant plusieurs années, de Ocean’s Eleven à Mr & Mrs Smith en passant par Troie. "Je crois que ce qui m’a surpris, et me rend humble, c’est que nos destins ont pris des chemins différents mais il a gardé un œil sur mon travail en tant que réalisateur", nous raconte le cinéaste qui s’est spécialisé dans l’action musclée avec sa société 87North Productions. "Quand on s’est revu pour son apparition dans Deadpool 2, il m’a dit 'Mec, j’adore Atomic Blonde'. Je me suis dit ‘Vraiment ?'" J’étais très fier qu’il perçoive mon travail de cette manière. Il y a une grande confiance entre nous qui vient de notre passé commun, mais aussi de sa vision de mon travail", ajoute-t-il.

Brad Pitt pose avec David Leitch, son ancienne doublure cascades et le réalisateur de "Bullet Train", le 16 juillet 2022 à Paris. - OLIVIER VIGERIE

Infatigable, Brad Pitt a donné de sa personne sur le tournage de Bullet Train, effectuant lui-même une partie de ses cascades. "Il n’a pas d’âge", commente David Leitch à propos de son ami qui fêtera ses 60 ans en 2023. "Il ne ressent pas du tout son âge. Il est incroyablement athlétique et c’est juste un plaisir de tourner des scènes d’action avec lui. Il pourrait continuer à faire ça pendant encore dix ans", insiste-t-il. Mais quand on demande au principal intéressé ce qui a représenté le plus grand défi dans le fait de tourner dans un espace aussi restreint que celui d’un train, sa réponse est tout autre.

C’était super de pouvoir rire autant pendant ces temps si compliqués. Et le film est fait pour ça

Brad Pitt à propos du tournage animé malgré le confinement

Lui préfère nous parler de la période à laquelle a été mis en boîte Bullet Train. "Nous avons tourné pendant le confinement en 2020, on est l’un des premiers films à être entré en production. Le plus difficile, ça a été tous les protocoles en place. On avait tous un double masque, une sorte de bouclier sur le visage, on était testé tous les jours", nous raconte-t-il, détaillant "l’ambiance familiale" qui règne habituellement sur un plateau de tournage. "Là, on était vraiment séparés de l’équipe. Je ne sais toujours pas à quoi ressemble la moitié d’entre eux. Mais c’était super de pouvoir rire autant pendant ces temps si compliqués. Et le film est fait pour ça", souligne-t-il.

"Bullet Train" avec Brad Pitt : et si le film se déroulait dans un TGV en grève ?Source : Sujet TF1 Info
JT Perso
Lire aussi

À le voir pouffer de rire avec ses collègues face à nous, on n’a pas trop de mal à imaginer les coulisses de cette superproduction. Joey King, qui incarne l’un des tueurs à bord du train, confirme notre impression de la star américaine. "Quand vous rencontrez quelqu’un que vous admirez tant, vous espérez qu’il sera vraiment sympa. Et Brad m’a donné raison. Il est si doux, si gentil, si professionnel. Bien plus professionnel que beaucoup de personnes avec qui j’ai collaboré !", lâche-t-elle en riant. "C’était comme une bouffée d’air frais de se dire : 'Ce mec fait ça depuis si longtemps, quasiment le monde entier le respecte énormément et il est toujours aussi facile à vivre'", conclut-elle. Autant vous dire qu’on tente déjà de prendre rendez-vous avec lui pour son prochain film, Babylon de Damien Chazelle, dont la sortie est prévue pour le début de l’année prochaine.


Delphine DE FREITAS

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info