Alors que 2022 vient de s'achever avec le triomphe d'"Avatar : la voie de l'eau" au ciné, le casting des prochains mois se précise.
Entre blockbusters, comédies et drames historiques, la nouvelle année s'annonce aussi riche qu'excitante.
TF1info a sélectionné 23 films dont vous allez vite entendre parler.

Vous n'êtes pas retourné au ciné en 2022 ? Vous n'aurez pas d'excuse en 2023. Face à la concurrence accrue des plateformes, les distributeurs vont mettre les bouchées doubles dans les prochaines semaines pour faire revenir les spectateurs dans les salles. Avec des blockbusters, des comédies, des grands drames historiques et le retour de quelques-unes de nos stars préférées, il n'y aura que l'embarras du choix. Jugez plutôt... 

"Tirailleurs" le 4 janvier

C’est le film le plus personnel de sa carrière. Dans Tirailleurs de Mathieu Vadepied, Omar Sy incarne un père sénégalais qui s’engage en 1917 dans l’armée française pour protéger son fils, enrôlé de force. L’occasion pour l’acteur, également producteur, de retourner dans le pays de son papa et de rendre hommage à ces soldats longtemps oubliés par l’Histoire. Une grande aventure qu'il racontera dès dimanche à Audrey Crespo-Mara dans le magazine "7 à 8" sur TF1.

"Babylon" le 18 janvier

Sexe, drogue et jazz à gogo… Le réalisateur de La La Land Damien Chazelle vient de prendre un bouillon au box-office américain, emporté par la vague Avatar. Et pourtant : dans cette fresque épique de plus de 3 heures, il déploie une énergie redoutable pour raconter toute la  folle démesure du Hollywood des années 1920. Brad Pitt et Margot Robbie sont irrésistibles en stars du muet, balayés par l’arrivée du parlant, avec comme trait d’union un jeune latino ambitieux incarné par Diego Calva de la série Narcos.

"Tár" le 23 janvier

Voilà peut-être LE film définitif sur MeToo et la cancel culture. Le plus troublant, c’est sûr. 15 ans après Little Children, Todd Field revient derrière la caméra pour dresser le portrait de Lydia Tár, une cheffe d’orchestre superstar dont le sentiment de toute puissance se fissure lorsque ses petits secrets remontent à la surface. Magistrale, Cate Blanchett pourrait bien décrocher son deuxième Oscar après celui remporté pour Blue Jasmine de Woody Allen.

"Astérix et Obélix : l’empire du milieu" le 1er février

Depuis 20 ans, toutes les adaptations de la BD préférée des Français sont comparées au Mission Cléopatre d’Alain Chabat. En reprenant le flambeau – et le rôle du petit Gaulois moustachu – Guillaume Canet parviendra-t-il à combler toutes les attentes ? Pour y parvenir, il s’est appuyé sur un scénario original et un casting all-stars avec Gilles Lellouche en Obélix, Vincent Cassel en César et Marion Cotillard en Cléopâtre et tout plein de guests, de Zlatan à Orelsan en passant McFly et Carlito.

"Alibi.com 2" le 8 février

Dans quelques années, ce sera peut-être leur tour de revisiter l’univers d’Uderzo et Goscinny. D’ici là, la bande à Fifi est de retour avec la suite de leur comédie à succès de 2017. Après avoir fermé son agence spécialisée en bobards sur mesure, Greg (Philippe Lacheau) est contraint de la rouvrir après avoir demandé Flo (Elodie Fontan) en mariage. Et pour cause : il a honte de son père, un escroc notoire jouée par Gérard Jugnot, et de sa mère, ancienne actrice charme interprétée par Arielle Dombasle.

"Antman et la guêpe : Quantumania"

Le plus petit des superhéros Marvel n’a pas dit son dernier mot. Après avoir été coincé dans les limbes subatomiques par ce satané Thanos, Scott Lang va être contraint d’y retourner en famille suite à une grosse bêtise de sa fille Cassie. Jouant à fond la carte du crossover avec Disney+, ce troisième volet met en scène Kang le conquérant, un supervilain apparu dans la série Loki. Si vous avez besoin d’un monde d’emploi, écrivez-vous. On devrait pouvoir vous préparer ça d’ici la sortie.

"Un homme heureux" le 15 février

La bande-annonce à elle seule est une mine de débats pour les réseaux sociaux. Dans la nouvelle comédie de Tristan Séguela, le jeune réalisateur de Docteur ?, Catherine Frot incarne Edith, l’épouse du maire conservateur d’une petite ville du Nord joué par Fabrice Luchini. En pleine campagne électorale, elle lui révèle qu’au fond d’elle-même… elle a toujours été un homme. Le cinéma français parviendra-t-il à nous faire rire et réfléchir avec subtilité autour de la question du genre ?

"The Fabelmans" le 22 février

C’est le cinéaste le plus populaire de tous les temps. Mais avant d’enchaîner les succès au box-office, Steven Spielberg a été un petit garçon avec des rêves plein la tête. Dans ce vrai-faux biopic, il se raconte à travers le personnage de Sammy Fabelman, incarné par le jeune Gabriel LaBelle. Paul Dano et Michelle Williams jouent les parents qui élèvent ce futur génie du Septième art dans l’Amérique de l’après-guerre, avec en prime l’immense David Lynch dans le rôle de John Ford.

"The Whale" le 8 mars

Star des années 1990 grâce à George de la Jungle et La Momie, Brendan Fraser a disparu des radars suite à une série de mauvais choix et de drames personnels. Après avoir ressuscité Mickey Rourke dans The Wrestler, le réalisateur Darren Aronofsky lui donne une seconde chance avec The Whale où il interprète un homme obèse, reclus chez lui, qui tente de reconnecter avec sa fille, jouée par Sadie Sink de Stranger Things. Oscar en vue ? 

"John Wick : Chapitre 4" le 22 mars

Après avoir renoué avec ce bon vieux Néo le temps d’un Matrix Resurrections qui a divisé les fans, Keanu Reeves reprend du service dans cette saga d’action sanglante où tous les coups sont permis. Pour enfin gagner sa liberté, son personnage de tueur à gages en rogne va devoir affronter de nouveaux ennemis entre New York, Berlin, Tokyo et Paris où le réalisateur Chad Stahelski a posé ses caméras sur les marches de Montmartre. Les touristes ont certainement adoré.

"Les Trois Mousquetaires : D’Artagnan" le 5 avril

C’est le plus gros budget du cinéma français en 2023. Pour cette nouvelle adaptation du roman d’Alexandre Dumas, le réalisateur Martin Bourboulon a réuni la crème du cinéma français avec François Civil en D’Artagnan, Vincent Cassel en Athos, Pio Marmaï en Porthos et Romain Duris en Aramis. Il s’agit d’un diptyque puisque le second volet, baptisé Milady du nom de l’héroïne jouée par Eva Green, sortira en décembre. Même si on connaît déjà l'histoire, la première bande-annonce envoie du lourd, non ?

"Dogman" de Luc Besson le 19 avril

AFP

Cinq ans après les accusations de viol qui se sont soldées par un non-lieu l’été dernier, le cinéaste français le plus populaire de sa génération fait son retour derrière la caméra avec un projet plutôt intriguant. Dans Dogman, l’acteur américain Caleb Landry Jones, primé à Cannes l’an dernier pour Nitram, incarnera un homme abimé par la vie qui trouve son salut grâce à l’amour des chiens.

"La vie pour de vrai" de Dany Boon le 19 avril

Kad Merad et Dany Boon dans "La vie pour de vrai"
Kad Merad et Dany Boon dans "La vie pour de vrai" - Pathé

Après Bienvenue chez les Cht’is et Supercondriaque, Dany Boon et Kad Merad se sont retrouvés pour cette nouvelle comédie réalisée par le champion du box-office made in France. Ce dernier incarne Tridan Lagache, un quinquagénaire qui a passé toute sa vie au Club Med où il travaille. Jusqu’au jour où il démissionne et débarque à Paris pour retrouver son amour d’enfance. Sur place, il est hébergé par Louis (Kad Merad), son demi-frère qu’il n’a jamais rencontré et qui va vite essayer de s’en débarrasser en le jetant dans les bras de Roxane, une ex-jouée par Charlotte Gainsourg.

"Les Gardiens de la Galaxie 3" le 3 mai

Avant de présider aux destinées des superhéros de DC Comics, la firme rivale de Marvel, le réalisateur James Gunn dit au revoir à Peter "Starlord" Quill et consorts dans ce troisième et a priori dernier volet de leurs aventures cosmiques. Après la perte tragique de sa douce Gamorra, le roi de la playlist aura-t-il encore le courage d’affronter les nouveaux démons qui menacent l’univers ? On compte sur Drax et Baby Groot pour lui remonter le moral et le nôtre avec.

"Fast X" le 17 mai

AFP

Tant qu’il reste du carburant dans le réservoir, comptez bien sur Vin Diesel pour remettre le contact à sa lucrative franchise. Ce dixième volet, comme son titre l’indique, est la suite directe du précédent, Cipher (Charlize Theron) et Dante (Jason Momoa) joignant leurs forces pour venir à bout de Dom Toretto et sa bande. Combien devront-ils emboutir de voitures ? Sans doute pas assez puisqu’un onzième et dernier opus est déjà programmé.

"La Petite sirène" le 24 mai

Après La Belle et la Bête et Aladdin, Disney offre à ses fans une nouvelle adaptation en live action de l’un de ses plus grands classiques, avec le réalisateur de Chicago Rob Marshall derrière la caméra. Devant, c’est la jeune chanteuse métisse Halle Bailey, moitié du duo R’n’b Chloe & Halle, qui a été choisie pour incarner Ariel. Les réseaux sociaux s’en sont déjà donnés à cœur-joie pour dénoncer un casting contraire à la légende. Sa performance va-t-elle les faire taire à tout jamais ?

"Transformers : Rise of the Beasts" le 7 juin

Plus endurants que les bolides de Vin Diesel, les célèbres aliens mécaniques d’Hasbro s’offrent un nouveau tour de piste. Ce sera le tout premier sans Michael Bay, leur pilote historique. C’est le jeune Steven Caple Jr qui a pris les commandes de la franchise avec de jeunes comédiens entourant les gentils Autobots et les vilains Decepticons. Sous-titré Rise of the Beasts, ce nouveau volet se déroulera dans les années 1990 sur fond de hip-hop vintage. Why not.

"The Flash" le 14 juin

Ezra Miller dans "The Flash" de Andy Muschietti
Ezra Miller dans "The Flash" de Andy Muschietti - Warner

Tourné en 2021, ce blockbuster consacré au superhéros supersonique a pourtant un parfum de soufre en raison des frasques de sa vedette, Ezra Miller. En dépit des rumeurs, la Warner a décidé de le soutenir jusqu’au bout, histoire de ne pas jeter à la poubelle le travail du talentueux réalisateur de Ça, Andy Muschietti. Reste qu’il s’agira de la dernière occasion de voir l’acteur dans le rôle, le nouveau patron de DC Studios James Gunn ayant décidé de tourner la page de la Justice League de Zack Snyder.

"Élementaire" le 21 juin

Après Alerte Rouge et Buzz l’éclair en 2022, les magiciens de Disney-Pixar remettent le couvert avec ce nouveau film d’animation signé Peter Sohn, le réalisateur du Voyage d’Arlo. Dans la ville d’Element City, il met en scène l’amitié entre Flam et Flack, deux personnages que la nature empêche de se toucher. Même s’ils ont davantage en commun qu’on pourrait le croire. La bande-annonce, drôle et poétique, nous met déjà des étoiles plein les yeux.

"Indiana Jones et le cadran de la destinée" 28 juin

À 80 printemps, Harrison Ford remet le couvre-chef du célèbre explorateur pour une cinquième et a priori dernière aventure réalisée par James Mangol, le réalisateur de Wolverine. Si Steven Spielberg a lâché l’affaire pour se consacrer à des projets plus personnels, la première bande-annonce a donné un coup de chaud aux fans, les séduisants Phoebe Waller-Bridge et Mads Mikkelsen entourant un Indy qu’on découvrira rajeuni le temps d’une séquence grâce à la magie des effets spéciaux numériques.

"Mission : Impossible Dead Reckoning" le 12 juillet

James Cameron lui a soufflé la première place du box-office 2022 sur le fil avec Avatar : la voie de l’eau. Mais Tom Cruise compte bien retenter sa chance avec le septième volet de sa célèbre franchise, première moitié d’un diptyque dont le tournage s’est écoulé sur près de trois ans en raison de la pandémie. Chaque nouvelle aventure d’Ethan Hunt est plus spectaculaire que la précédente. Et la première bande-annonce parvient déjà à nous faire dresser les poils sur les bras, avec une cascade finale qui risque bien d’entrer dans l’Histoire…

"Oppenheimer" le 19 juillet

L’acteur qui ne figure pas au générique du nouveau Christopher Nolan a sans doute raté sa vie. Ou bien il ferait mieux de changer d’agent. Pour raconter l’histoire de l’inventeur de la bombe atomique incarné par Cillian Murphy, le réalisateur a réuni Robert Downey Jr, Matt Damon, Rami Malek, Emily Blunt ou encore Florence Pugh. Après l’alambiqué Tenet, ce drame historique devrait renouer avec la veine réaliste de Dunkerque. Mais méfions-nous du génie anglais.

"Barbie" le 19 juillet

Sur le papier, c’est la comédie la plus improbable de l’année. Et la découverte récente d’une première bande-annonce nous a laissé disons… perplexes. Pour donne vie aux aventures de la poupée préférée des petites filles sur un scénario de Noah Baumbach, la réalisatrice Greta Gerwig a fait appel à l’explosive Margot Robbie tandis que Ryan Gosling prête ses abdos à Ken. Si c’est réussi, c’est le hold-up de l’année. Si c’est raté, on connaît déjà le palmarès des Razzie Awards 2024.


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info