Le démarrage poussif de "The Flash" au box-office américain marque sans doute la fin d'une époque pour les superhéros DC Comics sur grand écran.
Depuis dix ans, leurs différentes adaptations ont rarement fait l'unanimité auprès des fans, sans compter plusieurs échecs retentissants.
Désormais aux commandes de la franchise, le réalisateur James Gunn a du pain sur la planche pour redresser la barre.

Il était une fois à Hollywood. En 2013, la Warner décidait de réunir les superhéros de sa filiale DC Comics, inspirée par le succès du rival Disney-Marvel avec la bande des Avengers. Sous l’égide du réalisateur Zack Snyder, Man of Steel donnait le coup d’envoi d’une série de films où Superman, Batman et autre Wonder Woman allaient avoir droit à des aventures individuelles et collectives au sein de la Justice League. Dix ans plus tard, dire que le "DC Extended Universe" est un échec total est un peu fort. Mais ce n’est clairement pas le triomphe escompté. 

Avec 6,5 milliards de dollars cumulés, les 13 films déjà sortis constituent seulement la neuvième franchise lucrative de l’Histoire. Deux d’entre eux seulement ont franchi la barre, et encore… Si Aquaman faisait partie des plans initiaux, Joker avec Joaquin Phoenix était une "carte blanche" accordée à Todd Phillips, le public ayant été déçu par l’apparition du personnage sous les traits de Jared Leto dans le catastrophique Suicide Squad de 2016.

Sorti en 2019, "Joker" de Todd Philips a été conçu en marge de la Justice League de Zack Snyder. Et la Warner a presque était étonnée de son succès.
Sorti en 2019, "Joker" de Todd Philips a été conçu en marge de la Justice League de Zack Snyder. Et la Warner a presque était étonnée de son succès. - Warner

De manière générale, les fans n’ont jamais été tendres avec les choix du studio, regrettant un manque de cohérence flagrant d’un film à l’autre. En interne, les résultats mitigés au box-office ont entraîné une série de remaniements qui ont entraîné l'été dernier l'annulation retentissante de la sortie de Batgirl, avant de déboucher sur la nomination fin 2022 d’un nouveau tandem à la tête de DC Studios. Aux côtés du jeune producteur Peter Safran, la Warner a recruté James Gunn, transfuge de chez Disney-Marvel, où il a réalisé la trilogie des Gardiens de la Galaxie.

Le hic, car il y en a un, c’est qu’avant de lui laisser imprimer sa patte, la major doit encore sortir plusieurs films commandés sous l’ancienne direction. Il y a d’abord eu Shazam 2 en mars dernier, un four monumental avec 133,8 millions de dollars de recettes. Et depuis quelques jours, The Flash, qui semble mal parti pour rentrer dans ses frais. Retardé en raison de la pandémie de Covid, parasité par les frasques de l’acteur Ezra Miller et une critique mitigée, le film d’Andy Muschietti a engrangé 55 millions de dollars lors de son démarrage aux États-Unis, bien en dessous des prévisions.

Quel nouveau visage pour Superman ?

Autant dire que la Warner attend déjà fébrilement la sortie en août de Blue Beetle, un second couteau de DC Comics interprété par le jeune acteur latino Xolo Maridueña, révélé par la série Cobra Kai. Reporté lui aussi à plusieurs reprises, Aquaman 2 atteindra-t-il les sommets du premier volet ? Dans la presse spécialisée, les experts estiment que le démarrage poussif de The Flash montre qu’une partie du public n’a plus envie d'investir son temps et son argent pour des personnages secondaires et sans lendemain. Sans parler du recours au fameux multivers, devenu l'alpha et l'omega des studios...

Là encore, DC Comics s'est fait griller la politesse par Marvel avec Spider-Man : No Way Home. Si vous avez manqué le début, le concept permet de faire intervenir plusieurs incarnations d'un même personnage en faisant se croiser les espaces-temps. Sympa sur le papier, à condition de ne pas en abuser. "Lorsque vous situez un film dans le multivers, vous demandez au public de se rappeler sans cesse des anciens films au lieu d'éteindre leur cerveau pour profiter de ce qu'ils ont devant leurs yeux", résume Jeff Bock, un expert du box-office auprès de Variety.

Et c’est là que James Gunn est appelé à la barre. Dès sa prise de fonction, ce sincère amoureux du genre a pris conscience qu’il avançait en terrain glissant. Pour lui, la priorité consiste à restaurer l'image des personnages principaux de l'univers DC Comics. Sauf que d'emblée, beaucoup de fans n'ont pas digéré sa décision d’évincer Henry Cavill du costume de Superman, alors que ce dernier s’attendait à reprendre du service après une apparition au côté de The Rock dans Black Adam. Un autre bébé de la précédente direction qui n'aura pas de suite.

En plein casting d’un successeur pour le reboot qu’il va réaliser lui-même l’an prochain, le réalisateur se sait attendu au tournant. Aux dernières nouvelles, Nicholas Hoult, David Corenswet et Tom Brittney se disputeraient le collant bleu tandis que Emma Mackey, Phoebe Dynevor et Rachel Brosnahan seraient en lice pour interpréter Loïs Lane, qui était jouée par Amy Adams dans les films de l’ère Zack Snyder.

Jason Momoa sera de retour dans "Aquaman et le royaume perdu" le 20 décembre prochain. Un dernier tour et puis s'en va ?
Jason Momoa sera de retour dans "Aquaman et le royaume perdu" le 20 décembre prochain. Un dernier tour et puis s'en va ? - Warner

Pour les autres superhéros du DCU, c’est le flou le plus total. Avant les premiers résultats de The Flash, Peter Safran laissait entendre qu’il n’excluait pas de refaire appel à Ezra Miller. Son sort est-il désormais scellé ? La question se posera également pour Jason Momoa en Aquaman à la sortie du deuxième volet, prévue le 20 décembre prochain. En cas de succès, le studio prendra-t-il le risque de se séparer d’un acteur aussi populaire ?

Pour Wonder Woman, l’affaire est encore plus complexe. En décembre dernier, le nouveau tandem à la tête de DC Studios a fait savoir à la réalisatrice Patty Jenkins qu’il ne souhaitait pas travailler sur elle sur un troisième volet. Beaucoup en ont déduit que c’en était fini de Gal Gadot dans la peau de l’Amazone Dana Prince. Mais dans un entretien accordé il y a quelques jours à Entertainment Tonight, l’actrice israélienne a finalement laissé entendre que "des choses se discutaient en coulisses".

Et Batman dans tout ça ? L’an dernier, Robert Pattinson a séduit les fans dans une version rajeunie du Dark Knight. Une suite est actuellement en préparation, toujours avec le réalisateur Matt Reeves. Mais pas seulement : en début de semaine, Gunn et Safran ont annoncé avoir confié à Andy Muschietti le soin de réaliser The Brave and The Bold, une adaptation d’une série de comics des années 1990 où Damian, le fils de Bruce Wayne, endosse le costume de Robin et mate la racaille avec papa. Avec là encore de nouveaux comédiens ?

Si tout va bien, tout ce petit monde pourrait se croiser, s’affronter et se rabibocher dans plein de films encore hypothétiques. La seule condition ? Que le public soit au rendez-vous. D’ici là, c’est Joaquin Phoenix qui reviendra hanter les rues de Gotham dans Joker : Folie à deux de Todd Phillips. Prévue sur les écrans le 2 octobre 2024, cette suite très attendue verra Arthur Fleck vivre le grand amour avec Harley Quinn, sa psy interprétée par Lady Gaga. Et là, on valide direct.


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info