"L’Événement" triomphe aux Lumières : un avant-goût des prochains César ?

Jérôme Vermelin
Publié le 18 janvier 2022 à 10h56
JT Perso

Source : TF1 Info

RÉCOMPENSE - Boudé par le public en salles, le long-métrage d’Audrey Diwan a remporté lundi le trophée du meilleur film et de la meilleure actrice lors de la 26e cérémonie des Lumières. De bon augure à l’approche des nominations aux César.

La saison des prix va-t-elle offrir à L’Événement un nouveau coup de projecteur bien mérité ? Le long-métrage d’Audrey Diwan a remporté ce lundi le trophée du meilleur film et de la meilleure comédienne pour la jeune Anamaria Vartolomei lors de la 27e cérémonie des Lumières, les récompenses remises chaque année par les correspondants de la presse étrangère à Paris.

Adapté du roman d’Annie Ernaux, ce drame puissant, à la lisière fantastique dans la forme, raconte le combat d’une étudiante en lettres pour avorter dans la France conservatrice des années 1960. "Le film était difficile à faire et je crois que ma joie est à la hauteur des obstacles qu’on a surmontés", a déclaré la cinéaste franco-libanaise lors de la cérémonie diffusée sur Canal +.

Le film est toujours à l'affiche

Récompensé par le lion d’Or à Venise en septembre, encensé par la presse, L’Événement a connu jusque-là une carrière mitigée en salles, avec moins de 125.000 spectateurs depuis sa sortie le 24 novembre. Toujours diffusé sur une vingtaine d’écrans, il pourrait bénéficier des prochains César, dont les nominations seront annoncées le 26 janvier, pour ressortir sur un circuit plus large.

Lundi soir, les Lumières ont également accordés trois prix à Annette, la comédie musicale de Leos Carax. Celui de la meilleure réalisation, celui de la meilleure photo pour la chef-opératrice Caroline Champetier et de la meilleure bande originale au duo américain The Sparks, co-scénariste du film qui raconte l’histoire d’amour tragique entre une star du stand up, jouée par Adam Driver, et une cantatrice interprétée par Marion Cotillard.

Parmi les autres lauréats figurent Benoît Magimel, désigné meilleur acteur pour son rôle de patient atteint d’une maladie incurable dans De son vivant de Emmanuelle Bercot, tandis que Agathe Rousselle, la vedette de Titane de Julia Ducournau, a été désignée révélation féminine de l’année. Le jeune Timothée Robart a, lui, remporté le trophée de la révélation masculine pour Les Magnétiques, de Vincent Maël Cardonna.


Jérôme Vermelin

Tout
TF1 Info